Pièces à conviction : "Récidive, la justice en faillite ?"

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Les meurtres commis par des récidivistes déclenchent systématiquement une vague d'effroi, d'indignation et de questionnements. Pourtant, en France, les récidivistes les plus nombreux sont avant tout des petits délinquants, et non des criminels sexuels. Ainsi, ils sont 60% à recommencer à voler ou trafiquer à leur sortie de prison. L'équipe de l'émission plonge au coeur du système judiciaire pour tenter d'en identifier les défaillances et les dysfonctionnements : suivis psychologiques bâclés, psychiatres débordés, ou encore expertises peu fiables. Face à un taux si élevé de récidive, la prison est-elle réellement la solution ? Reportage également au Canada, où des solutions efficaces semblent avoir été trouvées.

Septembre 2010, Natacha Mougel, 29 ans, est tuée par Alain Pénin. Janvier 2011, Laëtitia Perrais, 18 ans, est tuée par Tony Meilhon. Novembre 2012, Chloé Rodriguez, 15 ans, est enlevée par Kamel Bousselat. Le point commun de ces trois jeunes filles : avoir été victimes de récidivistes.

À chaque fois, en France, ces drames déclenchent une vague d'indignation et de questionnement. Derrière ces faits divers tragiques, les récidivistes les plus nombreux sont d’abord les petits délinquants et non les criminels sexuels. 60% d’entre eux recommencent à voler, braquer, trafiquer, dès leur sortie de prison.

Pourquoi, malgré le vote d'au moins une loi par an sur la récidive, la France est-elle toujours mauvaise élève en la matière ? Suivis psychologiques bâclés, psychiatres débordés, expertises peu fiables... les équipes de Pièces à conviction sont entrées au coeur du système judiciaire pour identifier les défaillances et les dysfonctionnements de l'institution.

L’enquête nous conduit également au Canada où des solutions très efficaces ont été trouvées.

Face à un tel taux de récidive en France, la prison est-elle vraiment la solution ? Les alternatives proposées sont-elles efficaces ? Pourquoi l’institution judicaire ne parvient-elle pas à enrayer ce cercle vicieux ?

Une enquête de 52’
de Sylvain Pak et Laure Pollez
une production Camicas Productions,
avec la participation de France 3

Vous êtes à nouveau en ligne