"Nous, les Européens". Après l'exil, l'intégration

Grand reportage, invités et actualité européenne sont au sommaire du magazine "Nous, les Européens", présenté par Eléonore Gay et diffusé le dimanche à 10h40 sur France 3, ainsi que le jeudi en fin de soirée sur France 2. Pour ce nouveau numéro de la saison 3, direction l'Allemagne où, à l’automne 2015, trois Allemands sur quatre citaient l’immigration comme leur préoccupation principale alors qu’ils ne sont plus que 12% aujourd’hui. Quelles sont donc les clefs de l’intégration des migrants dans ce pays qui a accueilli 1,9 million de réfugiés depuis 2015 ? 

Grand reportage, invités et actualité européenne sont au sommaire du magazine "Nous, les Européens" (Twitter), présenté par Eléonore Gay et diffusé le dimanche à 10h40 sur France 3, ainsi que le jeudi en fin de soirée sur France 2. Pour ce nouveau numéro de la saison 3, direction l'Allemagne où, à l’automne 2015, trois Allemands sur quatre citaient l’immigration comme leur préoccupation principale alors qu’ils ne sont plus que 12% aujourd’hui. Quelles sont donc les clefs de l’intégration des migrants dans ce pays qui a accueilli 1,9 million de réfugiés depuis 2015 ? 

La question des frontières et des migrations sera au cœur de la présidence française du Conseil de l’Union européenne qui a commencé pour six mois ce 1er janvier 2022. Et elle est aussi l’un des thèmes centraux de ce début de campagne pour l’élection présidentielle en France.

Allemagne, terre d'accueil

> LE GRAND REPORTAGE
Au Bundestag, tous les députés ne viennent pas de Berlin, Hambourg ou Munich. Certains sont nés très loin d’ici. Comme Kassem Taher Saleh, 28 ans, qui a immigré depuis l’Irak en 2002. Il vient d’être élu député du parti écologiste. Et ce jour-là, il doit prononcer son premier discours en assemblée plénière. Son ambition pour le temps de son mandat : faciliter l’accès aux titres de séjour pour les demandeurs d’asile et faire d’eux de vrais citoyens allemands. Au Parlement allemand, il y a aujourd’hui 80 députés d’origine étrangère…
Un reportage de Simon Ricottier et Océane Labalette. 

> LES INVITES

Gérard Dubois, maire de Pessat-Villeneuve, dans le Puy-de-Dôme. un village de 650 habitants. En 2015, bouleversé par la photo du petit Aylan, cet enfant syrien de trois ans retrouvé mort sur une plage de Turquie, il a décidé d’engager sa commune dans l’aide aux réfugiés, quitte à affronter l’hostilité de certains. Depuis, un centre provisoire d’hébergement (CPH) a été pérennisé, et 70 réfugiés y sont accueillis.

- Elisabeth Boschert, chef de service à l'association CeCler dont la mission est de "faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté, par des actions, dans la durée".

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne