"Dimanche en politique". Invité : Stéphane Le Foll

Ce 16 octobre, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, est l'invité de Francis Letellier. Il défend son bilan et celui de François Hollande, dont il reste un soutien fidèle.

Stéphane Le Foll est l'invité de "Dimanche en politique" ce 16 octobre. Le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement reste un indéfectible soutien de François Hollande. Cette semaine, la sortie du livre Un président ne devrait pas dire ça... a eu un effet boomerang jusque dans le camp socialiste où il a suscité l'incompréhension. "Ce livre a l'objectif de faire un bilan de ce qui s'est passé", défend Stéphane Le Foll. Face à la polémique, il assure qu'il "faut rester lucide, calme et prendre du recul".

"Sortir de la crise du lait"

Hier, un hommage national aux victimes de l'attentat de Nice a été rendu. Après les attentats, François Hollande avait une image de rassembleur, mais elle s'est vite délitée. Pourquoi ? "Le choc des attentats a été puissant et a ébranlé une société tout entière. [Contrairement au 13 novembre et à Charlie Hebdo], l'attentat à Nice a suscité un débat immédiatement après", explique le porte-parole du gouvernement.

Dans la gestion de la crise du lait, le ministre de l'Agriculture se défend et indique ne pas être responsable de la fin des quotas laitiers. Il assure "faire en sorte de sortir de la crise". "Pendant huit mois, je me suis battu pour que l'Europe rentre dans une logique simple : on a trop de lait, faisons en sorte que l'on baisse la production laitière au niveau européen. C'est ce qui a été fait en septembre et produira ses effets, je l'espère, rapidement", complète Stéphane Le Foll.

Vous êtes à nouveau en ligne