"Dimanche en politique". Spéciale élection présidentielle

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

A une semaine du scrutin, retour sur une campagne présidentielle hors normes, qui a vu le renoncement du président sortant, où les "favoris" des primaires ont été éliminés, où les grands thèmes ont été occultés par les affaires et leurs conséquences… Dans la dernière ligne droite, les écarts se resserrent. Les Français iront-ils voter pour leur famille politique, pour une personnalité, pour un candidat qui incarne la nouveauté ou la radicalité ? Eléments de réponse pour ce dernier dimanche avant le premier tour. Le 16 avril 2017, Francis Letellier reçoit deux éditorialistes qui ont suivi la campagne au plus près, Cécile Cornudet des Echos et David Revault d’Allonnes du JDD, une romancière essayiste, Gaël Tchakaloff, qui raconte dans Divine Comédie (éd. Flammarion) les coulisses de cette campagne, et un politologue, Brice Teinturier, directeur de l’institut Ipsos.

A huit jours du scrutin, retour sur une campagne présidentielle hors normes, celle qui a vu le renoncement du président sortant, celle où les "favoris" des primaires ont été éliminés. Une campagne où les grands thèmes ont été occultés par les affaires et leurs conséquences, une campagne marquée par des débats avant le premier tour, des innovations technologiques et le poids des réseaux sociaux.

Dans la dernière ligne droite, les écarts se resserrent, la fatigue se fait sentir chez les onze candidats. Les Français iront-ils voter pour leur famille politique, pour une personnalité, pour un candidat qui incarne la nouveauté ou la radicalité ? Eléments de réponse pour ce dernier dimanche avant le premier tour.

Le 16 avril 2017, autour de Francis Letellier, deux éditorialistes qui ont suivi la campagne au plus près, Cécile Cornudet des Echos et David Revault d’Allonnes du JDD, une romancière essayiste, Gaël Tchakaloff, qui raconte dans Divine Comédie (éd. Flammarion) les coulisses de cette campagne, et un politologue, Brice Teinturier, directeur de l’institut Ipsos.

Vous êtes à nouveau en ligne