VIDEO. Formation professionnelle : en Espagne, le constructeur automobile Seat dans la roue de l'Allemagne

A l'heure de la réforme du Code du travail en France, dernière de l'Union européenne à attaquer ce chantier, "Avenue de l'Europe" propose le 13 septembre un petit tour chez nos voisins. Extrait en Espagne, où le constructeur automobile Seat, racheté par Volkswagen, applique les méthodes d'apprentissage allemandes.

En cette rentrée d'ordonnances réformant le Code du travail en France, "Avenue de l'Europe" propose un petit tour dans l'Union européenne pour mesurer les conséquences de ces réformes chez nos voisins.

En Espagne, où le maître mot du nouveau marché du travail est désormais "flexibilité", les résultats semblent encourageants... du moins pour les grandes entreprises. En trois ans, 1,2 million d’emplois ont été créés, et la croissance est deux fois plus forte que la moyenne de la zone euro. 

Une formation d'apprenti supervisée par la chambre de commerce... allemande

Le constructeur automobile Seat, racheté par Volkswagen, a adopté la cogestion à l’allemande. Comme la loi le permet désormais, l’organisation du travail est négociée au niveau de l’entreprise, ce qui lui assure une souplesse maximum.

Miguel, apprenti, est en formation depuis trois ans. L'examen final sera supervisé par la chambre de commerce allemande. Son niveau est bien supérieur à celui exigé du temps de son père, Juan Manuel, embauché sur test psychotechnique, examen manuel et visite médicale... et aussi parce que son propre père travaillait déjà chez Seat. A son tour, Miguel "espère rester ici toute [s]a vie".

Extrait d'un reportage en Espagne à voir dans "Avenue de l'Europe" le 13 septembre 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne