VIDEO. Avenue de l'Europe. L'année sabbatique après le bac, une institution au Danemark

Le 16 mars 2016, "Avenue de l'Europe" planche sur les études secondaires chez nos voisins. Au Danemark, une fois le diplôme en poche, il n'est pas interdit de faire une pause. C'est même recommandé. Rencontre avec de futurs bacheliers heureux.

L'après-bac est au programme du prochain numéro du magazine "Avenue de l'Europe", le 16 mars 2016 à 23h15. En France, le dépôt des dossiers d'admission post-bac, c'est maintenant. Si notre pays met la pression très tôt à ses chères têtes blondes pour le choix d'une orientation, d'autres membres de l'Union européenne leur offrent un régime bien plus cool… Le Danemark, par exemple, finance une "année de césure" pour que les jeunes puissent trouver leur voie sans stresser. Extrait.

Dans ce lycée de Copenhague, la capitale danoise, quels sont les projets ? Rencontre détendue sur des poufs colorés entre quatre élèves de terminale et leur conseillère d'orientation. "Moi, j'ai surtout besoin de faire une pause dans mes études. Je trouve que je suis allé au lycée pendant trop longtemps !" avoue tranquillement Marek, tout sourire. D'autres ont prévu de quoi occuper l'année qui suit l'examen. "Moi, je vais en Australie pendant neuf mois, travailler six mois et voyager les trois autres", expose Catherine.

Prendre son temps pour éviter d'en perdre

Comme dit Julie, qui savoure sa chance d'être danoise, "c'est très important de prendre son temps, ça évite de se tromper ! Ça évite de commencer un cursus universitaire, d'étudier pendant quatre ans… pour s'apercevoir à la fin… que c'était pas le bon choix." Il est vrai que le droit à l'erreur n'est pas inscrit dans nos mœurs. Le "modèle" français a longtemps manqué de souplesse, alors que dans les pays scandinaves ou anglo-saxons, le "gap year" est tout ce qu'il y a de plus naturel.

Mais, ouf ! le break après le bac arrive en France... une circulaire facilitant la mise en œuvre d'une année de césure a été signée en juillet 2015. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Enseignement supérieur, invitée du magazine "Avenue de l'Europe" le 16 mars 2016, reviendra sur la question.

A suivre dans "Avenue de l'Europe, le mag. Passe ton bac d'abord", le 16 mars 2016 à 23h15 sur France 3.

Vous êtes à nouveau en ligne