VIDEO. Avenue de l'Europe. En Pologne, l'université est gratuite, mais très sélective

Pour le magazine "Avenue de l'Europe" du 16 mars 2016, Aliénor, une étudiante en journalisme à Lille, est partie à la rencontre de la jeunesse polonaise. Dans cet extrait, Alexandra lui présente son université à Wroclaw.

Pour le magazine "Avenue de l'Europe" du 16 mars 2016, Aliénor, une étudiante à l'Ecole supérieure de journalisme de Lille, est partie à la rencontre de la jeunesse polonaise. Dans cet extrait, Alexandra lui présente son université à Wroclaw, quatrième ville du pays.

Derrière sa façade de brique rouge et de verre, l'Institut informatique dispense aussi des cours de journalisme, de communication audiovisuelle... Et voici l'auditorium moquetté de rouge où ont lieu les cours de design. Si les lieux flambant neufs sont déserts, c'est que nous sommes juste après la période des examens.

Une place pour 120 candidats

Comment entre-t-on à l'université polonaise ? "Ce qui compte, ce sont les notes du bac, explique Alexandra. Plus elles sont bonnes, plus on entre facilement en fac." Pas si facilement, en fait : une place pour 120 candidats !

Et les frais d'inscription ? En Pologne, toutes les universités publiques sont gratuites. Si on est bon élève, comme Alexandra, on n'a absolument rien à débourser. En revanche, après deux échecs, il faudra payer pour repasser ses examens une troisième et dernière fois... ou bien arrêter ses études. 

A suivre dans "Avenue de l'Europe, le mag. Passe ton bac d'abord", le 16 mars 2016 à 23h15 sur France 3.

Vous êtes à nouveau en ligne