"Vous avez la parole". La France confinée

Alors que la France vit au rythme du confinement, "Vous avez la parole" consacre une émission spéciale à l’épidémie de coronavirus, jeudi 26 mars, en direct dès 21h. Comment progresse l’épidémie ? Le confinement est-il efficace ? Que faut-il faire pour protéger les Français ?

Alors que la France vit au rythme du confinement, "Vous avez la parole" consacre une émission spéciale à l’épidémie de coronavirus, jeudi 26 mars, en direct. Comment progresse l’épidémie ? Le confinement est-il efficace ? Que faut-il faire pour protéger les Français ?

Des spécialistes (épidémiologiste, médecin, personnel hospitalier) mais également des membres du gouvernement répondent aux questions des Français. Sur le plateau, Léa Salamé et Thomas Sotto sont entourés de spécialistes, Michel Cymes, Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique de France Télévisions, ainsi que Guillaume Daret qui pose aux invités les questions des téléspectateurs via le hashtag #OnVousRépond. Nous sondons également le moral des Français avec notre grand sondage Ipsos/Sopra Steria.

Les invités en duplex : Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé ; Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur ; Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances ; Pr Philippe Juvin, chef de service des urgences de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris ; Pr Karine Lacombe, infectiologue, cheffe de service à l'hôpital Saint-Antoine à Paris ; Boris Cyrulnik, neuropsychiatre ; Dr Gaël Durel, gériatre coordonnateur en Ehpad et président de l'Association nationale des médecins coordonnateurs et du secteur médico-social (MCoor) ; Serge Hefez, psychiatre, psychanalyste, responsable d'unité à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris ; Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT ; Thierry Cotillard, président d'Intermarché.

Intervenez en direct sur Tweeter avec le hashtag #VALP.

"La France confinée", une émission spéciale de "Vous avez la parole" présentée par Léa Salamé et Thomas Sotto, en direct à 21 heures sur France 2.

Le site d'information franceinfo prolonge le débat. 

Vous êtes à nouveau en ligne