Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

"Un Œil sur la planète". Cannabis : quelle bonne politique ?

En France, la question de la dépénalisation du cannabis, substance illégale, divise toujours. Une interdiction stricte se maintient, par peur notamment de voir s'envoler la consommation. Certains Etats européens ont fait le choix d'une politique moins répressive. Aux Etats-Unis, le Colorado et la Californie ont tranché en faveur d'une légalisation, autorisant la détention de marijuana pour un usage récréatif, et pas seulement thérapeutique. Quelle différence y a-t-il entre dépénalisation et légalisation ? Que faire face à l'échec de la politique de répression ?

Vous avez dit cannabis ? La France possède une des législations les plus sévères d’Europe et c'est le pays où l’on compte le plus grand nombre de consommateurs sur le continent… Chez les adultes comme chez les ados ! Certains Etats européens ont fait le choix d'une autre politique, moins répressive, comme l'Italie ou l'Allemagne.

A 14 ans, un jeune sur quatre a essayé le joint, et à 17 ans, c’est un sur deux. Des chiffres exemplaires qui prouvent que la prohibition ne marche pas. Et ils sont alarmants, car 5% des fumeurs développent une addiction dangereuse. Le Colorado et la Californie, aux Etats-Unis, ont de leur côté choisi la légalisation, qui autorise la détention de marijuana pour un usage récréatif, et pas seulement thérapeutique.

Usage thérapeutique, dépénalisation, légalisation ?

Alors, quelle bonne politique mener pour résoudre au mieux la question du cannabis ? Faut-il continuer dans la prohibition, dépénaliser son usage, légaliser sa culture et son commerce ? Comment font les autres pays ? Ce 56e numéro du magazine "Un Œil sur la planète" (Facebook, Twitter, #UOSLP), conçu et réalisé par Patrick Boitet, propose un vaste panorama des différentes voies empruntées à travers le monde.

Le cannabis est considéré comme la moins nocive des drogues, alcool et tabac compris. Alors, de plus en plus de pays ont choisi la dépénalisation de son usage, voire sa légalisation. Diaboliser cette plante semble par ailleurs constituer un non-sens. Ses remarquables propriétés médicales, mises en évidence, permettent en effet de soulager bien des souffrances. L’usage du cannabis thérapeutique est aujourd’hui répandu dans le monde entier…