#MonEnvoyéSpécial : "Pourquoi la France a-t-elle les pieds dans l'eau ?"

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Chaque année, l’eau submerge des dizaines de villes et villages de France. Mais ces inondations, et les nombreux dégâts matériels qu’elles causent, peuvent-elles être évitées ? Enquête à travers cette France qui a les pieds dans l’eau. En fin d'émission, vous retrouverez les réponses de Guilaine Chenu et Françoise Joly à vos nombreuses réactions sur Twitter @Envoye_Special et sur notre page Facebook.

Pour des raisons de droits de rediffusions, cette émission n'est plus disponible.

Des intempéries, des rivières qui sortent de leur lit et toujours ces mêmes images de maisons submergées à la une de l’actualité. Les violentes crues qui ont touché la France ces dernières semaines soulèvent plusieurs questions : pouvait-on anticiper ces inondations ? Pourquoi se répètent-elles ? Le reportage que vous avez choisi cette semaine, réalisé par Juliette Guérin et Baptiste Des Monstiers, vous révèle que l’activité humaine est en partie responsable de ces catastrophes.

Le sud-est de la France a été en proie à des pluies d’une rare intensité cet automne. Maisons, cultures agricoles et voitures se sont retrouvées sous les eaux et certaines familles ont tout perdu. L’eau a parfois eu des conséquences plus dramatiques encore, par exemple samedi 15 novembre, où cinq personnes se sont noyées dans le Gard et la Lozère.

Des élus mis en cause

Si des phénomènes météorologiques exceptionnels sont à l’origine de ces intempéries, notre enquête montre de nombreuses défaillances dans la prévention des inondations. Dans la commune du Lavandou (Var), par exemple, le maire est accusé par certains opposants d’avoir construit une maison de retraite dans une zone explicitement classée comme inondable. L’eau y est montée jusqu’à 40 centimètres, deux mois seulement après sa mise en service.

“On bétonne, on goudronne et après on s’étonne”, lance Josette, qui défend les riverains victimes des inondations à Hyères (Var). Face aux critiques, le maire met en cause des décisions prises en amont de la rivière qui traverse sa ville et qui auraient aggravé la montée des eaux.

“Je suis le roi de l’inondation”

Agacé par quatre sinistres qui ont touché son commerce, Christian parvient à garder le sourire. Amer, ce vendeur de farces et attrapes pose une couronne sur sa tête et plaisante : “C’est plus possible [...] Je suis le roi de l’inondation !”

A la fin de l’émission, Guilaine Chenu et Françoise Joly vous donnent des nouvelles de ce reportage, diffusé pour la première fois le 13 février 2014, et répondent à vos réactions utilisant le hashtag #MonEnvoyeSpecial sur Facebook et sur Twitter.

En raison des programmes de Noël, la prochaine émission sera diffusée le samedi 10 janvier 2015. Restez connectés : vous pourrez choisir le reportage que vous voulez voir dès le jeudi 2 janvier et nous poser des questions à son sujet sur les réseaux sociaux !

Vous êtes à nouveau en ligne