Envoyé Spécial - La suite : "Gaspillage : plongée dans nos poubelles, deux ans après"

Dans un camion installé sur le parvis de la gare Montparnasse, la chef Babette de Rozières mitonne, à l'aide d'aliments récupérés dans les poubelles d'un supermarché et dont la date limite de consommation est bientôt dépassée, un poulet à l'Antillaise servi par les bénévoles de France Nature Environnement pour sensibiliser les Français au problème du gaspillage alimentaire. Deux ans après une première enquête sur le gaspillage alimentaire, où en est la France ?

La recette est inédite. Prenez un chef médiatique, Babette de Rozières. Laissez-la mijoter quelques heures dans un camion installé sur le parvis de la gare Montparnasse, en lieu et place de son restaurant parisien ou des fourneaux de C à vous sur France 5. Introduisez des aliments récupérés dans les poubelles d’un supermarché et dont la date limite de consommation est bientôt dépassée. Invitez journalistes et caméras de télévision à venir filmer ce restaurant éphémère. Laissez cuire et vous obtiendrez un « poulet à l’Antillaise » servi par les bénévoles de France Nature Environnement pour sensibiliser les Français au problème du gaspillage alimentaire.

Il y a deux ans, Envoyé Spécial avait été l'un des premiers magazines à plonger dans nos poubelles et dans celles de nos supermarchés pour comprendre pourquoi chacun d’entre nous jette chaque année entre 20 et 30 kilos de nourriture qui pourraient être consommés. Pêche, restauration collective et grandes surfaces, nous avons repris notre enquête et constaté qu’aujourd’hui encore le problème reste entier, ou presque.

Un reportage de Aurore Chiroix

Vous êtes à nouveau en ligne