Envoyé Spécial - La suite : "Cherche maison pour l’été, 2 ans après"

Chaque année, 450 000 maisons et appartements sont mis en location pour les vacances dans toute la France et 80% de ces logements se négocient désormais sur Internet. Pour être sûrs d'être repérés dans la jungle des offres, les propriétaires passent par les grands sites de location. Un marché colossal, qui attire toutes les convoitises. Il y a deux ans, «Envoyé spécial» avait enquêté sur la fiabilité de ces annonces.

Chaque année, 450 000 maisons et appartements sont mis en location pour les vacances dans toute la France et 80 % de ces logements se négocient désormais sur Internet.

Pour être sûrs d’être repérés dans la jungle des offres, les propriétaires passent par les grands sites de location. Un marché colossal qui attire toutes les convoitises. Mais pour celui qui cherche une maison pour l’été, ou un appartement à Paris, difficile de faire la part des annonces vraies, fausses ou mensongères.

Il y a deux ans, nous avions enquêté sur la fiabilité de ces annonces. Nous avions mis au jour des arnaques et des manques flagrants de contrôles. Nous sommes retournés voir les grands sites. De nouvelles familles ont été victimes de fausses annonces de maisons. Nous avons nous-mêmes posté une fausse offre de location pour tester la fiabilité des contrôles des quatre plus grands sites spécialisés.

L’explosion du marché de la location saisonnière par Internet a d’autres conséquences. À Paris, des immeubles entiers se transforment, et sont dévolus à la location. ll y aurait 30 000 appartements « meublés touristiques ». Une affaire rentable, mais hors la loi. Alors, les inspecteurs de la mairie de Paris traquent les fraudeurs.

Nous sommes aussi retournés à l'île de Ré, où le maire de Saint-Martin se plaignait qu'il n'y avait plus de logements à la location pour ses administrés. Grâce à la ténacité des maires, quelques dizaines de logements sociaux se sont construits. L’île vient d’être déclarée la plus chère de France !

Pour éviter les mauvaises surprises sur le Net, il existe Clé Vacances, un label reconnu par le ministère du Tourisme. À l'instar des étoiles pour les hôtels, ce label classe les maisons de vacances en différentes catégories. Nous sommes retournés dans le sud de la France suivre les enquêteurs qui vérifient les annonces tous les trois ans .

Dans cette moisson d’offres, c’est vraiment au consommateur d’être bien attentif à ce qu’il récolte !

 

Une enquête de Martin Boudot.

Guilaine Chenu recevra Antoine de Maximy

Vous êtes à nouveau en ligne