Envoyé Spécial - La suite du : "Quand le travail tue, cinq ans après"

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le 11 avril 2011, Jean-Pierre s'est pendu dans son garage et sa femme lui a sauvé la vie, in extremis. C'est la souffrance au travail qui l'avait poussé à cet acte désespéré. Sur ce sujet sensible, il n'existe aucune statistique officielle. Pourtant, ces drames occupent régulièrement la une de l'actualité depuis 2007. A l'époque, «Envoyé spécial» avait notamment enquêté sur les suicides de trois cadres du Technocentre Renault. Leurs familles avaient porté l'affaire devant les tribunaux.

Avant de nous confier sa souffrance, Jean-Pierre a longuement hésité. Comment parler de cette soirée du 11 avril 2011 ? Comment décrire cette corde nouée au plafond du garage ?
Un reportage réalisé par Christelle Orluc

Vous êtes à nouveau en ligne