VIDEO. Vatileaks : des appartements à zéro euro loués à des "amis"

Le journaliste italien Gianluigi Nuzzi a révélé toute une série de scandales financiers au Vatican. Et a notamment dévoilé une longue liste de cardinaux et membres de la Curie logeant tous frais payés dans de spacieux appartements appartenant au Saint-Siège. Extrait de "L'Angle éco".

François, le “pape des pauvres”, se veut aussi celui de la transparence financière et de la fin des scandales au Vatican. A son arrivée, en mars 2013, il lance une opération "mains propres". Mais la route se révèle semée d’embûches.

Dans son livre Chemin de croix (Flammarion, 2015), le journaliste italien Gianluigi Nuzzi révèle les fortes résistances, au cœur de la Curie, contre cette nouvelle croisade. Il raconte notamment un cambriolage, en mars 2014, au sein de la Préfecture pour les affaires économiques du Vatican. Un coffre contenant des documents confidentiels de la commission de réforme économique lancée par le souverain pontife est ouvert au chalumeau. Du travail de professionnels...

"Le seul qui habite un 50 mètres carrés, c'est le pape"

C'est qu'au Saint-Siège, raconte Gianluigi Nuzzi à François Lenglet, "il y a des privilèges, des luttes de pouvoir... Le seul qui habite un 50 mètres carrés, c'est le pape ! Le patrimoine immobilier de l'Eglise est mal géré." De spacieux appartements à zéro euro sont loués à certains "amis", cardinaux et membres de la Curie, qui y logent tous frais payés. D'autres "amis" paient 6 euros la location d'un bien en plein centre de Rome...

A Paris, le Vatican est propriétaire de 500 appartements environ, dont la location est gérée par Sopridex. Leur valeur sur le marché est d'environ 470 millions d'euros, mais le bilan financier fourni par le Saint-Siège mentionne seulement... 46 millions. Dix fois moins. Une façon d'échapper à l'impôt ?

Extrait de "L'Angle éco". 

Vous êtes à nouveau en ligne