VIDEO. L'Angle éco. Les robots, une invention du XVe siècle qui fait partie de notre quotidien

De tout temps, l'homme a rêvé de concevoir des machines à son image. Au XVe siècle, on imaginait les premiers automates, et aujourd'hui,  les robots sont omniprésents. Un extrait de "L'Angle éco".

La première occurrence du mot robot est tchèque, de robota pour "esclave" ou "travail". Son origine ? Karel Čapek, romancier, l'utilise pour la première fois en 1920 dans une pièce de théâtre de science-fiction, R.U.R., Rossum's Universal Robots.

Mais c'est en réalité en 1495 que Léonard de Vinci a imaginé un premier automate  : un chevalier en armure capable de bouger les bras et de s'asseoir. En 1738, Jacques de Vaucanson conçoit quant à lui le "canard digérateur", dont la particularité est de boire et manger.

Le cinéma et la littérature amateurs de robots

L'intelligence artificielle arrive plus tard, avec la Seconde Guerre mondiale. Le Britannique Alan Turing – dont la vie est racontée dans le film Imitation Game – invente alors l'ancêtre de nos ordinateurs, capable de décrypter les messages codés d'Enigma, système inventé par l'armée allemande et réputé indéchiffrable.

Le cinéma et la littérature se sont souvent emparés du sujet. Premier robot à l'écran ? C'est Maria, en 1927, dans Metropolis de Fritz Lang. Suivie, entre autres, par R2-D2 et Z-6PO de la trilogie La Guerre des étoiles en 1977, puis Goldorak en 1978. Pour autant, si ces robots sont plutôt vus de façon positive, ceux qui se retournent contre leur créateur sont légion : Terminator en 1984, Robocop en 1987 et Ava dans Ex Machina en 2015...

Extrait de "L'Angle éco".

Vous êtes à nouveau en ligne