VIDEO. Divins filons

Les produits casher ou halal sont de florissants marchés de niche, aux chiffres d'affaires qui montent en flèche. Un reportage de "L'Angle éco".

Un domaine français réputé élabore un grand cru casher, labellisé et certifié par un rabbin. Son prix : 130 euros la bouteille, soit trois fois plus cher que la version classique.

Pâte à tartiner casher ou bonbons garantis sans gélatine de porc, jambon de volaille, plats cuisinés "charia compatibles"... aujourd'hui, les nourritures célestes cartonnent et les magasins confessionnels se multiplient. Casher ou halal, ces marchés de niche semblent promis à un bel avenir.

Des relais de croissance

Si Dieu s'invite dans des commerces de plus en plus nombreux, c'est qu'en contexte de crise, la progression de leurs chiffres d'affaires fait pâlir d'envie : + 14% l'an dernier pour les seuls produits halal sur le territoire français. Même les grandes marques s'y mettent. Et après la nourriture, voici les vêtements, les cosmétiques et même les vacances halal, avec piscine réservée aux femmes, appel à la prière et buffet sans porc ni alcool.

Un reportage de Margaux Manière, Guillaume Beaufils, Alexis Fischer,Julie Martin et Marion Cantor.

Vous êtes à nouveau en ligne