VIDEO. Soupçons de plagiat chez les comiques français : Tomer Sisley assume

Plusieurs comiques français se sont fait épingler, vidéos à l'appui, pour ce qui ressemble fort à des plagiats. Dans le spectacle "Stand up" de Tomer Sisley, au moins 30% des textes seraient "empruntés" à des humoristes américains. Que répond-il à cette accusation ? "Envoyé spécial" l'a contacté.

Depuis trois mois, sous le nom de "CopyComic", un mystérieux corbeau sème la terreur dans les rangs des humoristes français. Parmi ceux qui se font épingler, vidéos à l'appui, pour ce qui ressemble fort à des plagiats, Tomer Sisley tient le haut de l'affiche. Dans son spectacle de 2006 intitulé Stand up, selon CopyComic, au moins 30% des textes seraient "empruntés".

A voir l'une de ses vidéos dans cet extrait d'"Envoyé spécial", la ressemblance avec un sketch de l'humoriste américain Ted Alexandro n'a pas l'air fortuite : même idée ("des flics sur un bâton à ressort"), même texte presque au mot près, même pantomime.

"C'était comme une garniture"

Impossible de nier. Interrogé par le journaliste d'"Envoyé spécial", Tomer Sisley préfère d’ailleurs assumer. L'acteur qui se dit "fan, fan, fan de stand-up ricain" expose sa "méthode" : "A l'époque, internet, c'était pas du tout ce que c'est aujourd'hui. Ces humoristes américains étaient absolument inconnus en France. Il y en a plein à qui j'ai pris une vanne… ou deux, et je les ai collées à l'intérieur du spectacle qu'on avait déjà. C'était comme une garniture, quoi."

"J'adorais les jouer", poursuit le comédien, qui affirme n'avoir "jamais, jamais prétendu" avoir écrit lui-même les "vannes empruntées". CopyComic en a recensé une vingtaine, Tomer Sisley est même "sûr qu'il y en a plus que ça".

Ces "emprunts" ont-ils été rémunérés ?

Après ce premier aveu, passons à l'autre question qui fâche. Le spectacle Stand up a été rémunérateur, peut-on supposer. Les "emprunts" de Tomer Sisley ont-ils été déclarés à leurs auteurs ? Réponse : "Les auteurs 'empruntés' n'ont jamais obtenu un pourcentage de ce spectacle. Non, effectivement."

Extrait de "Mauvaise blague chez les comiques", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 22 mars 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne