VIDEO. Liberté, égalité, laïcité ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Les entorses à la laïcité se multiplient-elles dans les villes de France ? Pour les maires, respecter la laïcité au quotidien relève parfois du casse-tête : entre les demandes communautaires de plus en plus pressantes, une loi aux contours flous et des visions politiques différentes du principe de laïcité, difficile pour eux de s’y retrouver et d’éviter les tensions…

Quelques jours après les attentats de janvier à Paris, les élus des Villes de France annonçaient dans un communiqué que la laïcité était le pivot du vivre ensemble. Caroline Cayeux, sénateur-maire de Beauvais affirmait :"Nous devons être collectivement plus exigeants sur le principe de laïcité dans nos villes". Et depuis les attentats qui ont meurtri la France, de nombreux maires sont confrontés aux problèmes de laïcité.

La question des cantines scolaires et du menu unique illustre bien les défis des maires face à la laïcité. Ainsi, en mars dernier, c'est au nom de ce principe cher à la République que le maire UMP de Chalon-sur-Saône a décidé de revenir sur une pratique courante dans de nombreuses villes : proposer un deuxième menu dans les cantines scolaires quand le plat de viande servi est du porc. Il est temps, selon lui, de mettre fin à la pratique des menus alternatifs : "La règle, c'est qu'au nom de la laïcité, il y a une égalité devant le service public mais depuis trente ans, on s'est accommodé. Nous avons cédé aux pressions religieuses alors que ces prescriptions ne doivent pas dicter ce que doit être le débat public. À la rentrée prochaine, nous aurons réaffirmé les principes fondamentaux du vivre-ensemble." Sa décision a provoqué un tollé.

En septembre dernier, à Amiens, c'est l'extension du carré confessionnel musulman dans l'un des cimetières de la ville qui a fait l'objet d'un vif débat. Une autre problématique qui alimente la controverse est la non-mixité demandée dans certains espaces publics, notamment les piscines. La laïcité serait-elle devenue encore plus un sujet de crispation depuis les attentats de janvier ? Séverine Lebrun et Claire-Marie Denis se sont rendues en Haute-Savoie. Là-bas, tout un village se déchire autour d'une statue de la Vierge Marie édifiée illégalement sur l'espace public par le maire. À Argenteuil, les questions religieuses auraient gagné le cœur même de la mairie. Enquête sur les pratiques des élus de la République.

Un reportage de Séverine Lebrun, Claire-Marie Denis, Thierry Mongellaz, Frédéric Le Moal, Hervé Pozzo et Frédérique Prigent.

Vous êtes à nouveau en ligne