VIDEO. Envoyé spécial. Quand buffet branché rime avec mauvais

Au banc d'essai dans "Envoyé spécial", les "buffets à volonté". Dans cet extrait, notre critique gastronomique s'attable devant le brunch d'un établissement "branché" de la capitale. Et il a la dent dure...

Pour son enquête sur la tendance des "buffets à volonté", "Envoyé spécial" a rendez-vous avec le critique gastronomique Gilles Pudlowski. Celui-ci va tester le brunch d'un établissement branché de la capitale. Tous les dimanches, le restaurant propose salades, plats chauds, pizzas, viennoiseries et pâtisseries. Tout est à volonté, et la note est salée : 42 euros par personne !

Verdict ? "Branché, lourdingue, décevant"

Le critique choisit différents plats pour se faire une opinion. Mais la dégustation vire à la déception totale. "C'est... comment dire... Leur houmous, il est... Je vais mourir avec leur houmous ! Il est pimenté. [...] La salade est ultra vinaigrée... l'assaisonnement, c'est un peu n'importe quoi... [...] C'est sec, sec. Le saumon n'est pas bon. C'est une sorte de carton-pâte, de buvard... C'est pas de la gastronomie, quoi !"

Son avis se résume en trois mots : "branché, lourdingue, décevant". "En tant que critique gastronomique, je ne peux pas en dire du bien." Et la note ?"Généreusement : 7 !"

Extrait d'un reportage rediffusé le 28 juillet 2016 dans le magazine "Envoyé spécial l'été".

Vous êtes à nouveau en ligne