VIDEO. Envoyé spécial. La guerre des poils

Sujet beauté épineux, voire prétexte à querelles de genre... focus sur le follicule pileux. Au cœur de l'été dans "Envoyé spécial", c'est "la guerre des poils".

Saviez-vous que chaque année, 12 000 tonnes de poils disparaissent de notre corps ? Que 92% des jeunes filles déclarent s’épiler, mais aussi près d’un homme de moins de 35 ans sur deux ? A la télévision depuis trente ans, les marques de crèmes dépilatoires font inlassablement la promotion des corps glabres. Pourquoi les poils nous dégoûtent-ils autant ?

Pourquoi tracent-ils la frontière du genre entre les hommes et les femmes ? Dans ce reportage, vous verrez une jeune Niçoise grimer ses jambes de faux poils avant les offrir au regard des passants, provoquant des réflexions tranchées.

"La Liberté..." de Delacroix a du poil sous les bras

Vous verrez aussi l'expérience tentée par une sociologue américaine, qui demande à ses étudiantes de ne plus s’épiler, et à ses étudiants de rendre leurs jambes lisses. Tous doivent tenir un journal de bord.

Cette aversion pour les brins de kératine sur les corps féminins est profondément enracinée : d’après un conservateur du Louvre, La Liberté guidant le peuple de Delacroix serait l’un des rares tableaux du musée où un mince duvet se laisserait entrevoir sous l’aisselle d’une femme… ce qui ne manqua pas de choquer, à l'époque déjà.

Un reportage de Lorraine de Foucher, diffusé dans "Envoyé spécial l'été" le 4 août 2016.

Vous êtes à nouveau en ligne