"Envoyé spécial" du jeudi 8 avril 2021

Proximité, rencontres, immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente "Envoyé spécial", au contact de celles et ceux qui participent aux reportages. Au sommaire : - Expropriation : l’engrenage infernal. Françoise, 85 ans, va devoir abandonner sa maison du Perreux-sur-Marne, rasée dans deux ans car elle se trouve sur le tracé du futur métro du Grand Paris. Pascale est expropriée suite à un programme de rénovation urbaine. "Envoyé spécial" a suivi leurs parcours longs et douloureux. - Thaïlande, le paradis retrouvé. L’épidémie de coronavirus a privé la Thaïlande de visiteurs. Si l’économie est touchée de plein fouet, la faune et la flore revivent, débarrassées de la pollution et des nuisances liées au tourisme...  - Euthanasies clandestines : le tabou. Il y aurait entre 2 000 et 4 000 euthanasies clandestines en France, alors que la pratique y est strictement interdite. Pour "Envoyé spécial", des médecins de famille, des praticiens hospitaliers et des citoyens ordinaires ont accepté de témoigner.  

Proximité, rencontres, immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente "Envoyé spécial", au contact de celles et ceux qui participent aux reportages.

Au sommaire

"Le choix d'Envoyé spécial"
Expropriation : l’engrenage infernal

Françoise, 85 ans, est née dans sa maison du Perreux-sur-Marne, en région parisienne, et pensait y mourir entourée des siens, comme sa grand-mère et sa mère avant elle. Tous les souvenirs de cinq générations sont réunis dans cette bâtisse qui a, pour elle et ses enfants, une très grande valeur sentimentale. Pourtant, cette maison sera rasée dans deux ans : Françoise n’a pas le choix, elle est expropriée car elle habite sur le tracé du futur métro du Grand Paris.

Pascale, professeur de piano, doit quitter à contrecœur l’appartement de centre-ville dont elle a toujours rêvé, elle aussi expropriée suite à un programme de rénovation urbaine. Chaque année, des milliers de Français subissent une procédure d’expropriation. Que dit la loi ? Quelles sont les indemnités ? Nous avons suivi le parcours long et douloureux de ces habitants chassés de leur propre demeure.

Un reportage d’Elise Menand, Benjamin Poulain, Elouën Martin et Soline Braun. 

"L’envoyé spécial"
Thaïlande, le paradis retrouvé

De longues plages de sable blanc entièrement désertes, des hôtels vides, des centaines de bateaux désormais à quai : l’épidémie de coronavirus a privé la Thaïlande de visiteurs, à l’image de l’île de Phuket, qui a perdu 90% de ses 14 millions de touristes annuels. Si l’économie est touchée de plein fouet, laissant des centaines de milliers de travailleurs thaïlandais au chômage, la faune et la flore, elles, revivent.

Débarrassés de la pollution et des nuisances liées au tourisme, les paysages ont retrouvé leur splendeur : les tortues de mer reviennent pondre leurs œufs sur les plages, l’eau est redevenue cristalline et propre, la vie sous-marine a recouvré sa sérénité. Face à ce constat, les autorités aimeraient engager leur pays dans une nouvelle voie : en finir avec le tourisme de masse pour se tourner vers un développement plus raisonné, en accord avec la protection de l’environnement et de ses écosystèmes.

Un reportage d’Hakim Abdelkhalek avec Caravelle.  

"L'enquête"
Euthanasies clandestines : le tabou

Il y aurait entre 2 000 et 4 000 euthanasies clandestines en France, des personnes atteintes de maladies incurables qui souhaitent mettre fin à leurs jours avec l’aide d’un tiers. La pratique est strictement interdite dans notre pays mais elle fait aujourd’hui débat. Notre journaliste Julie Pichot est allée explorer cette réalité qui se cache de moins en moins.

Elle a suivi l’histoire de Christiane, atteinte de la maladie de Charcot, qui a accepté qu’on l’accompagne jusqu’à son dernier souffle en Belgique. Pour la première fois, des médecins de famille, des praticiens hospitaliers, des citoyens ordinaires ont accepté de témoigner et de raconter, à visage découvert, comment ils pratiquent des euthanasies en France.

Une enquête de Julie Pichot, produite par Cat & Cie.

Invitée : avant la diffusion de cette enquête, Elise Lucet reçoit Line Renaud, marraine de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD).

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne