Envoyé spécial du jeudi 6 août 2015

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Au menu de ces "Carnets de voyage d'Envoyé spécial" du 6 août :- Chips, une passion dévorante. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur un produit star de l'été, qui a su se diversifier et même se sophistiquer.- Demandez le spectacle ! Découverte des coulisses de ces animations qui rythment vos vacances… aux côtés de passionnés des arts de la rue.- Noyades : à qui la faute ? En France, près de 500 personnes se noient chaque année. Quelles sont les responsabilités en cas d'accident et les mesures de sécurité pour les éviter ?

Pour des raisons liées aux droits de rediffusion, cette émission n'est plus disponible.

Au fil de l’été, les Carnets de voyage d’Envoyé spécial vous font parcourir la planète à la découverte de nouvelles destinations : Zanzibar, Singapour… mais l'émission explore aussi le tourisme de proximité en France, avec les spectacles de plein air, l’art de la sieste ou celui de voguer sur les rivières et les canaux. Et puis l'équipe a testé les formules à petits prix : voyages en autocar, buffets repas, tourisme d’échange et de partage en ligne.

Les Carnets de voyage, ce sont aussi des enquêtes : les phobies à la veille des vacances, le business de la météo ou la difficulté de voyager avec un passeport… français. Sans oublier les classiques, avec un gros plan sur les produits phares de l’été : jouets de plage, maillots de bain, tee-shirts, et nouvelles façons de voyager.

> Au sommaire des "Carnets de voyage" du 6 août :

Chips, une passion dévorante

Un pétale de pomme de terre à croquer à l’apéro ou sur sa serviette de plage... La chips s’invite pour nos vacances, sans retenue et à un prix abordable. La blonde croustillante a même su se sophistiquer avec des arômes classiques ou insolites : poulet braisé, poivron-chorizo, cheddar-oignon, barbecue, caramel-beurre salé, carbonara-côte de bœuf…

Les industriels affichent une santé insolente malgré le reproche qui leur est adressé : la chips serait une gourmandise trop grasse et trop salée. Sur le marché est apparue une variante aux légumes : betterave, carotte ou céleri, présentée comme une saine alternative... Avec 900 grammes de chips de pomme de terre consommés par an et par personne, les Français sont pourtant loin derrière les Espagnols ou les Anglais, qui grignotent des milliards de paquets par an.

Comment réussit-on à être créatif autour d’un produit alimentaire aussi banal ? La recette d’une chips serait-elle plus sophistiquée qu’on ne l’imagine ? Découverte d’un produit star de nos étés.

Un reportage de Jessica Lapize, Benoît Lanet, Nils Montel et Vincent Girard.

Demandez le spectacle !

Ils animent les places des villages, les bords de mer ou les parcs d’attraction. Les spectacles de l’été rythment les vacances des Français. Chaque commune rivalise d’imagination pour attirer les touristes. À un moment où beaucoup de familles gèrent leur budget au plus près, ces divertissements en plein air représentent un dépaysement à peu de frais durant quelques jours.

Sons et lumière, fêtes médiévales, festivals de musique contribuent à un tourisme de proximité de plus en plus prisé. Souvent animés par des bénévoles, ces spectacles entraînent des retombées non négligeables pour les économies locales et, parfois, auréolent un village d’une soudaine notoriété.

Qui finance ces spectacles et comment gère-t-on l’afflux des touristes ? Logistique et sécurité sont les priorités des organisateurs. Autre défi : faire revenir les visiteurs d’une année sur l’autre. Découverte des coulisses des spectacles de l’été… aux côtés de passionnés des arts de la rue.

Un reportage de Cloée Lecomte, Romain Potocki et Véronique Sevain.

Noyades, à qui la faute ? 

L’été, une majorité de vacanciers français déplient leurs serviettes à proximité d’un plan d’eau : mer, lacs ou rivières sont l’occasion de longues baignades… mais aussi le théâtre de drames. Près de 500 personnes se noient chaque année, et depuis dix ans, ce nombre ne baisse pas. Huit accidents sur dix ont lieu en dehors des zones balisées ou des horaires de surveillance.

Inconscience des baigneurs, diminution du nombre de CRS maîtres-nageurs sur les plages, dangers naturels en milieu marin… les raisons ne manquent pas pour tenter d’expliquer ces noyades. Existe-t-il des mesures efficaces pour éviter les tragédies ? Comment les stations balnéaires se préparent-elles au "rush" sur les plages ? Qui est responsable en cas d’accident ? Enquête sur les côtes du littoral et sur les berges des rivières au moment de la grande migration estivale.

Rediffusion d'un reportage de Léa Froment, Julien Boluen et Xavier Puypéroux (17/07/2014).

La rédaction d'Envoyé spécial vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyeSpecial.

Vous êtes à nouveau en ligne