"Envoyé spécial" du jeudi 5 septembre 2019

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Nouvelle formule pour "Envoyé spécial" en septembre 2019 : plus de proximité, de rencontres, d’immersion. Autour d’Elise Lucet, des citoyens, des invités, les acteurs majeurs des dossiers traités et les reporters qui partagent avec les téléspectateurs les coulisses de leurs enquêtes. Pour le premier numéro de cette rentrée, "Envoyé spécial" vous propose de traquer le gaspillage en faisant le tri dans votre frigo et en scrutant votre consommation de plastique. Au sommaire : - Ma vie sans plastique. Notre journaliste Raphaële Schapira a tenté de relever un pari : vivre sans plastique. Pas si simple… - L’Envoyé spécial : La Malaisie envahie par nos déchets. En 2018, 870 000 tonnes de déchets plastiques sont arrivées en Malaisie en provenance des Etats-Unis, du Canada et aussi de France. Incapable de traiter tous ces déchets, le pays a décidé d’en retourner une (petite) partie à l’envoyeur. - Le choix d’"Envoyé spécial": Consommation, des dates un peu "limite" ! Les dates limites de consommation entraînent le gaspillage de nourriture encore consommable, l'équivalent de 7 kilos par an et par habitant. Une famille a accepté de participer à un test : un repas uniquement à base de produits périmés.

Nouvelle formule pour "Envoyé spécial" à la rentrée de septembre 2019 : plus de proximité, plus de rencontres, plus d’immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente l’émission sur le terrain, au contact de celles et ceux qui participent aux reportages. Autour d’elle, des citoyens, les invités, les acteurs majeurs des dossiers traités et les reporters qui donnent leur nom à l’émission et partagent avec les téléspectateurs les coulisses de leurs enquêtes.

L’émission s’ouvre avec "Le choix d’Envoyé spécial", un reportage, une enquête, une découverte, dont la diffusion est suivie d’un entretien avec un invité. "Envoyé spécial" a aussi des rubriques récurrentes : "Ma vie de…", tournée au plus près du quotidien des Français ; "Ils changent le monde", pour voir à l’œuvre ceux qui, par optimisme, par conviction ou par engagement, trouvent des solutions ; "L’enquête", l’investigation sur les grands thèmes de l'actualité ; "L’Envoyé spécial", le reportage à l’étranger, qui explore, décrypte, montre les grands enjeux de la planète.

Pour le premier numéro de cette rentrée, "Envoyé spécial" vous propose une petite expérience : traquer le gaspillage en faisant le tri dans votre frigo et en scrutant votre consommation de plastique. Résultats surprenants garantis !

Au sommaire

Ma vie sans plastique

Notre journaliste Raphaële Schapira a tenté de relever un pari un peu fou : vivre sans plastique. Pas si simple… Les objets en plastique jetables, à priori les plus faciles à remplacer, sont partout dans notre cuisine, notre salle de bain, notre vie quotidienne. Peut-on vraiment s’en passer ?

Un reportage de Raphaële Schapira et Julien Ababsa.     

L’Envoyé spécial. La Malaisie envahie par nos déchets

L'équipe du magazine nous emmène en Malaisie, sur l’une des décharges de plastique les plus impressionnantes au monde : 870 000 tonnes de déchets plastiques sont arrivées dans le pays en 2018 par conteneur, en provenance des Etats-Unis, du Canada et aussi de France. Trois fois plus qu’en 2016. La Malaisie n’en peut plus, incapable de traiter tous ces déchets. Et elle a décidé d’en retourner une (petite) partie à l’envoyeur.

Un reportage de Virginie Vilar et Mathieu Dreujou.

Le choix d’"Envoyé spécial". Consommation, des dates un peu "limite" !

Cette enquête révèle comment les fameuses dates limites de consommation inscrites sur les yaourts, les plats cuisinés ou les conserves ont aussi pour objectif de faire acheter toujours davantage. Et entraînent un incroyable gaspillage de nourriture encore consommable : l'équivalent de 7 kilos par an et par habitant. Une famille d’Avignon, Laetitia, Julien et leurs deux enfants, a accepté de participer à un test : un repas uniquement à base de produits périmés.

Une enquête signée Michel Guétienne et Mathias Garnier avec CAPA Presse.  

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

Vous êtes à nouveau en ligne