"Envoyé spécial" du jeudi 28 janvier 2021

Proximité, rencontres, immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente "Envoyé spécial", au contact de celles et ceux qui participent aux reportages. Au sommaire : - Entrepôts, un univers impitoyable. Les entrepôts géants, royaumes de la logistique, sont au cœur du système d’approvisionnement des marchandises. Que se passe-t-il à l'intérieur ? Un journaliste d'"Envoyé spécial" s'est fait embaucher par un géant du secteur... - Parler pour ne plus frapper. Condamnés à suivre un stage de responsabilisation de deux jours, des auteurs de violences conjugales mettent des mots sur leurs actes. De quoi faire vaciller la mécanique de la violence ? - A la campagne, les bruits de la discorde. Caquètement des canards, chant du coq, etc. : à la campagne, ces bruits provoquent parfois des conflits de voisinage... Pour tenter d'y mettre un terme, l'Assemblée a adopté une loi destinée à préserver ce "patrimoine sensoriel". - Ma vie de navigateur. Tour du monde de 80 jours en solitaire, le Vendée Globe, c’est LA course que tous les skippers rêvent de gagner. Parmi eux, Jean Le Cam, 61 ans. A bord de son bateau, il raconte son épopée.

Proximité, rencontres, immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente "Envoyé spécial", au contact de celles et ceux qui participent aux reportages.

Au sommaire

"Le choix d’Envoyé spécial"
Entrepôts, un univers impitoyable

Les entrepôts géants sont au cœur du système d’approvisionnement de nos marchandises. Ces immenses bâtiments, construits parfois en plein champ, sont les royaumes de la logistique, plateformes indispensables à l'économie, et souvent employeurs importants dans des régions en crise. Depuis 2015, la France a l'ambition de devenir le centre logistique de l'Europe.  

Mais que se passe-t-il à l'intérieur, pour ceux qui y travaillent ? Certains salariés dénoncent le poids des charges à transporter, la pression du résultat, les cadences, des blessures et des accidents. Beaucoup craquent au bout de quelques semaines. Notre journaliste s'est donc fait embaucher par l'un des géants du secteur. Sa plongée dans cet univers dévoile la face sombre d'un des rouages de notre économie.

Un reportage de Wandrille Lanos, Pierre Gault, Jacques-Olivier Bénesse et Vincent Gobert/Capa Presse.

"Témoignage"
Parler pour ne plus frapper

"Je n'avais pas les mots", "pour la justice, ce sont toujours les hommes les coupables", "je ne savais pas que même une gifle, c'est interdit"... Parfois pour la première fois, ces auteurs de violences conjugales mettent des mots sur leurs actes. Ils ont tous été condamnés à suivre un stage de responsabilisation pénale de deux jours, par le parquet de Vesoul.

Des éducateurs, des psychologues vont tenter de les confronter aux conséquences de leurs gestes, sur leur famille, sur eux-mêmes. Deux jours pour essayer de faire vaciller la mécanique de la violence.   

Un reportage de Perrine Bonnet, Claire-Marie Denis et Mikael Bozo.

Invitée : Muriel Salmona, psychiatre, présidente de l'association Mémoire traumatique et victimologie.

"L'enquête"
A la campagne, les bruits de la discorde  

Des canards qui caquettent dans une basse-cour, le chant du coq au petit matin, les cloches du village qui sonnent… Autant de bruits qu’on retrouve à la campagne et qui irritent certains citadins venus s’y installer. Sur l’île d’Oléron, le coq Maurice indisposait tellement ses voisins qu'ils ont porté plainte pour tenter de lui clouer le bec. Une affaire qui a semé la zizanie sur l'île.

Dans les Landes, c'est le caquètement d'une centaine de canards qui a semé la discorde. Les voisins de la fermière ont demandé l’érection d’un mur anti-bruit et porté l'affaire devant le tribunal. Dans les Cévennes, une vacancière de la région parisienne s’est plainte au maire du village des cloches qui tintaient à 7 heures du matin… Afin de favoriser le vivre ensemble dans les territoires ruraux et mettre un terme à ces querelles de voisinage, le Sénat a définitivement adopté, le 21 janvier 2021, une loi destinée à protéger le patrimoine sensoriel des campagnes françaises.

Une enquête de Kristian Autain, Benjamin Poulain et Raynald Lellouche / rediffusion.

Ma vie de navigateur   

Le Vendée Globe a fait rêver des millions de Français pendant la crise sanitaire. L’air du large, les embruns, le goût de l’aventure... C’est LA course que tous les skippers rêvent de gagner, la plus exigeante aussi. Un tour du monde en solitaire et sans escale qui s'achève après 80 jours de mer.

Parmi eux, Jean Le Cam, 61 ans : une gouaille, un humour et un courage hors du commun. A bord de son bateau, il nous a raconté son épopée.

Un reportage de Pierre Monégier, Matthieu Régnier et Harold Horoks.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne