"Envoyé spécial" du jeudi 28 février 2019

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L’équipe d'"Envoyé spécial" nous entraîne dans ses aventures journalistiques, avec de l’investigation, des rencontres inédites, des face-à-face, des focus, du grand reportage, des portraits fouillés…   Au sommaire :  80 km/h, la sortie de route ? En Haute-Loire, la limitation de vitesse à 80 km/h, une mesure décidée à Paris, divise la population… Imprimantes, le coût de la panne ! Les imprimantes sont-elles conçues pour tomber en panne ? Une enquête préliminaire a été ouverte pour obsolescence programmée et tromperie contre le géant japonais Epson. L'autre visage du cannabis. Kaylah, 9 ans, souffre d’une épilepsie très sévère, mettant sa vie en danger. Ses parents tentent de la soigner avec du cannabidiol, la molécule non psychotrope du cannabis…  

L’équipe d'"Envoyé spécial" nous entraîne dans ses aventures journalistiques, avec de l’investigation, des rencontres inédites, des face-à-face, des focus, du grand reportage, des portraits fouillés…

Au sommaire

80 km/h, la sortie de route ?

La Haute-Loire, avec ses magnifiques paysages en altitude, compte les routes parmi les plus dangereuses de France : vingt-neuf morts en 2018. Beaucoup de deux-voies sans terre-plein central, celles justement limitées à 80 km/h depuis le 1er juillet 2018. En septembre dernier, pour réduire la mortalité, le préfet annonce en outre la mise en place de radars nouvelle génération, soit 80 grands mâts capables de flasher 126 véhicules en même temps.

Cette décision spectaculaire va mettre le feu aux poudres : destruction des radars existants, exaspération sur les ronds-points. Les "gilets jaunes" du département mais aussi certains professionnels qui ont besoin de leur voiture dénoncent ce qu’ils considèrent comme un matraquage insupportable. Reportage sur la limitation de vitesse à 80 km/h, une mesure décidée à Paris et qui divise tout un département.

Un reportage de Raphaële Schapira et Yvan Martinet.

Imprimantes, le coût de la panne !

Qui n’a pas un jour juré contre son imprimante ? Derrière cet objet encore indispensable, il y a un marché mondial gigantesque, près de 100 millions d’exemplaires vendus en 2017. Et un soupçon : l’obsolescence programmée. Pour la première fois en France, une enquête préliminaire a été ouverte pour obsolescence programmée et tromperie contre le géant japonais Epson.

Les imprimantes sont-elles conçues pour tomber en panne ? Les cartouches sont-elles vraiment vides quand la machine nous demande de les changer ? Quelle est la stratégie des constructeurs pour nous en faire acheter davantage, à l’heure du tout-numérique ? Clients excédés, réparateurs clandestins : "Envoyé spécial" a découvert un monde qui fait couler beaucoup d’encre…

Une enquête d’Anne-Charlotte Hinet et Swanny Thiébaut. 

L'autre visage du cannabis

Kaylah a 9 ans, elle vit dans le centre de la France. Depuis sa naissance, elle souffre d’une épilepsie sévère qui l'handicape beaucoup. Ses premières années, les crises ont été très fréquentes et violentes, malgré les médicaments, mettant sa vie en danger. Ses parents, qui ont tout essayé, ont décidé de la soigner avec du cannabidiol, ou CBD.

En décembre 2018, le comité scientifique mis en place par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a donné son feu vert à l'usage du cannabis thérapeutique pour certains patients et dans des cas précis, mais en France, il reste difficile de se procurer cette molécule non psychotrope. Pourtant, depuis que Kaylah en prend quelques gouttes, les crises ont diminué de moitié et elle mène enfin une vie plus heureuse.

Un reportage de Laëtitia Moreau.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.  

Vous êtes à nouveau en ligne