Envoyé spécial du jeudi 12 mai 2016

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

"Envoyé spécial" est une émission hebdomadaire de France 2 préparée et présentée par Guilaine Chenu et Françoise Joly et diffusée le jeudi à 20h45. Au sommaire le 12 mai :- Intérim : au profit de qui ? Cette main-d'œuvre flexible est parfois victime d'abus. "Envoyé spécial" a enquêté et infiltré des entreprises.- Daech, l'origine de la terreur. Kamal Redouani a réussi à pénétrer au cœur de la nébuleuse Daech. Il dévoile l’histoire et la stratégie de l’organisation du premier réseau terroriste au monde.- Sens caché : sida, la maladie des idées reçues. Pourquoi les jeunes sont-il si mal informés sur le virus?

Pour des raisons liées aux droits de rediffusion, cette émission n'est plus disponible.

"Envoyé spécial" est une émission hebdomadaire de France 2 préparée et présentée par Guilaine Chenu et Françoise Joly et diffusée le jeudi à 20h45.

Au sommaire le 12 mai 

Intérim : au profit de qui ?

De tous les indicateurs de l’emploi, c’est le seul qui est au vert : l’intérim ! Et depuis déjà longtemps. Alors que la courbe du chômage n’arrive toujours pas à s’inverser durablement, le travail temporaire est en plein essor avec +4,4% en 2015. A l’heure des débats sur le Code du travail, l’intérim représente ce que l’entreprise réclame à cor et à cri : la flexibilité ! Quitte parfois à en abuser… Car dans la morosité ambiante du marché du travail, le travail temporaire est le plus souvent subi. Du provisoire qui dure pour des centaines de milliers de personnes, prêtes à tout encaisser dans l’espoir d’un futur CDI.

Pendant plusieurs mois, Paul Sanfourche et Alice Gauvin ont cherché à comprendre comment cette forme de travail est devenue indispensable aux entreprises, de la simple PME aux plus grandes sociétés françaises. Et ont constaté les dérives d’un travail temporaire qui peut parfois durer toute une vie...

Un reportage de Paul Sanfourche, Alice Gauvin et Julien Ababsa.

Daech, l'origine de la terreur

De sa naissance dans les prisons irakiennes à sa montée en puissance en Irak et en Syrie, "L’origine de la terreur" dévoile l’histoire et la stratégie de l’organisation du premier réseau terroriste au monde. Un film inédit, exclusif, réalisé par le grand reporter Kamal Redouani, qui sillonne le monde arabe depuis dix ans. Il s’est infiltré au cœur de la nébuleuse Daech. Il a recueilli des témoignages inédits de chefs ou de simples combattants qui agissent et massacrent au nom du groupe Etat islamique.

On découvre en exclusivité mondiale le fief d’Abou Bakr Al-Baghdadi, le fondateur de cette organisation terroriste. Ses proches parlent pour la première fois de celui qui commandite des attentats, au Moyen-Orient comme en Europe, et qui est devenu le terroriste le plus recherché au monde. 

De la rivalité entre membres d’Al Qaïda à l’infiltration des révolutions arabes, en passant par l’association des anciens officiers de Saddam Hussein et des jihadistes, Kamal Redouani décrypte pas à pas la construction du groupe Etat islamique qui, en quelques mois, s’est imposé jusqu’à détenir un territoire aussi vaste que la Grande-Bretagne.

Un reportage de Kamal Redouani.

Sens caché : le sida, maladie des idées reçues ?

Selon une étude diligentée par Sidaction, 20% des jeunes de 15 à 24 ans croient que le sida peut se transmettre par la salive. Pourquoi tant d'idées fausses circulent-elles toujours ? Trente-trois ans après la découverte du VIH, si 17% des jeunes déclarent ne plus avoir peur du sida, ils sont pourtant 15% à croire pouvoir l'attraper en s'asseyant sur la cuvette des toilettes !

Cette baisse de la vigilance et ce manque d'informations sont peut-être dus au fait qu'aujourd'hui, le sida est moins associé à l'image de la mort, puisque les porteurs du virus vivent mieux et que les traitements ont fait chuter la mortalité. Une autre raison : les campagnes de sensibilisation et d'information se font de plus en plus rares, et dépassent rarement l'appel à l'usage du préservatif.

Un reportage de Sophie Bonnet, Olivier Barthélémy, Youssef Khemane, Emmanuelle Bach, Benoît Lelong, Paul Gasnier, Robin Braquet, Rémy Sacré et Alexandre Lagarde.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

Vous êtes à nouveau en ligne