"Envoyé spécial" du jeudi 11 mars 2021

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Proximité, rencontres, immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente "Envoyé spécial", au contact de celles et ceux qui participent aux reportages. Au sommaire : - Passion faits divers. Sur internet et les réseaux sociaux, plus en plus de citoyens enquêtent sur de grandes affaires criminelles. Mais certains détectives amateurs vont trop loin, et dérapent... - Coronavirus : le mystère des origines. D'où vient le virus qui bouleverse la planète ? Pour une majorité de scientifiques, il viendrait de Chine. Pour les autorités chinoises au contraire, il vient d'ailleurs. Qui dit vrai ? - Ma vie de petit commerçant. Comment nos petits commerçants vivent-ils ces longs mois de crise sanitaire ? Pour comprendre leur quotidien, entre inquiétude et espoir, "Envoyé spécial" a posé ses caméras dans les boutiques de la rue du Commerce, à Blois.

Proximité, rencontres, immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente "Envoyé spécial", au contact de celles et ceux qui participent aux reportages.

Au sommaire

"Le choix d’Envoyé spécial"
Passion faits divers

De plus en plus de citoyens se sont mis en tête d’enquêter sur de grandes affaires criminelles. Sur internet et les réseaux sociaux, des groupes de débat sur ce sujet rassemblent des dizaines de milliers de personnes. Catherine, 58 ans, est garde d’enfants à domicile à Nantes, la ville où vivait Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné du meurtre de sa famille. Sur l’un des groupes internet consacrés à l’affaire, elle s’est liée d’amitié avec Agnès, 50 ans, une commerciale qui vit à Tours. Les deux femmes consacrent depuis dix ans leur temps libre à l’affaire. Pour la première fois, Agnès va rendre visite à Catherine qui lui a réservé un "de Ligonnès Tour"...  

Mais parfois, certains enquêteurs amateurs vont trop loin, et dérapent. Comme ce Breton de 62 ans, persuadé de la culpabilité de Marcel et Jacqueline Jacob dans l’affaire du petit Grégory. Pour connaître la vérité, il les harcèle au téléphone. Les gendarmes ont trouvé à son domicile des dizaines de livres et des centaines de notes sur l’affaire. "Envoyé spécial" l'a suivi au tribunal où sa passion l’a conduit.  

Un reportage de Nina Montané et Vincent Gobert avec Capa Presse.

"L'enquête"
Coronavirus : le mystère des origines

D'où vient le virus qui bouleverse la planète ? Mystère ! Pour une grande majorité de scientifiques, il vient de Chine. Pour les autorités chinoises au contraire, il vient d'ailleurs. Qui dit vrai ? Les experts de L'OMS, après des mois de négociations, se sont enfin rendus en Chine. Mais leur inspection sous étroite surveillance et leurs conclusions n'ont pas convaincu toute la communauté scientifique. Le virus vient-il d'une simple transmission animale, comme le suppose l'OMS ? Ou bien de produits surgelés que la Chine aurait importés, selon Pékin ?

En France, en Inde, aux Etats-Unis, des chercheurs, documents à l'appui, jettent le trouble et avancent une autre hypothèse : et si ce virus, prélevé sur des chauves-souris en 2013 dans une mine chinoise, avait été manipulé dans un laboratoire de Wuhan ? Une négligence aurait-elle permis au virus de s'échapper et de se répandre ? Ce scénario est-il crédible ?  

Un reportage de Virginie Vilar, Olivier Gardette, Karim Annette, et Lisa Beaujour avec France Info. 

Invitée : Virginie Vilar, journaliste à France Télévisions, qui a mené cette enquête.

Ma vie de petit commerçant

Comment vont nos petits commerçants ? Comment vivent-ils ces longs mois de crise sanitaire ? Pour comprendre leur quotidien, entre inquiétude et espoir, "Envoyé spécial" a posé ses caméras dans les boutiques de la rue du Commerce à Blois, dans le Loir-et-Cher. Nous y avons rencontré Jason, le restaurateur : son établissement est totalement à l’arrêt et ses dix salariés en chômage partiel. Pour pouvoir continuer à payer ses charges et sauver son restaurant, il a décidé de chercher un boulot d’appoint en intérim.

A quelques mètres de là, Olivier, le libraire, a retrouvé le sourire, ses clients l’ont soutenu et ont beaucoup lu pendant les confinements : il n’a pas perdu de chiffre d’affaires par rapport à l’année dernière. Pour Bénédicte en revanche, c’est la fin d’une aventure. La mort dans l’âme, elle doit se résoudre à fermer sa boutique de vêtements pour femmes, la crise du Covid a eu raison de sa trésorerie.

Un reportage de Kristian Autain, Yann Moine et Harold Horroks.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne