"Elysée 2022". Invité : Eric Zemmour

Quelques jours après sa déclaration de candidature à la présidentielle, Eric Zemmour est l'invité d'"Elysée 2022", en direct sur France 2 jeudi 9 décembre, à partir de 21h05. Le candidat répond aux questions de Léa Salamé et Laurent Guimier et dévoile son programme électoral.

Quelques jours après sa déclaration de candidature à la présidentielle, Eric Zemmour est l'invité d'"Elysée 2022", en direct sur France 2 jeudi 9 décembre, à partir de 21h05. Le candidat répond aux questions de Léa Salamé et Laurent Guimier et dévoile son programme électoral dans le grand rendez-vous politique mensuel de France Télévisions.

Après l'interview, place au débat avec un contradicteur politique. Economie, vision de la France... Eric Zemmour débat avec Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance.

Plusieurs autres temps forts pour rythmer ce nouveau rendez-vous politique : "Paroles de Français" avec Francis Letellier ; reportage en immersion à la rencontre des Français en région ; "Mon premier vote", une séquence où des primo-votants ont l’opportunité de questionner l’invité sur les thématiques qui les intéressent ; un face-à-face avec un invité mystère, issu de la société civile.

En fin d’émission, le "Droit de suite" avec Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique à France Télévisions, et Dominique Seux, directeur délégué de la rédaction des Echos, et "Le verdict" de Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos France : Eric Zemmour a-t-il convaincu ou non les téléspectateurs ?

En deuxième partie de soirée, les téléspectateurs retrouvent "Elysée 2022, le débrief", présenté par Léa Salamé et Laurent Guimier, avec Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique à France Télévisions ; Raphaël Enthoven, écrivain, professeur de philosophie ; Stanislas Rigault, président du mouvement Génération Z ; Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs actuelles ; Etienne Gernelle, directeur du Point ; Aurélie Trouvé, présidente du parlement de l'Union populaire.

Le site d'information franceinfo prolonge le débat.

Vous êtes à nouveau en ligne