VIDEO. Quand Liliane Bettencourt confiait avoir eu deux amours dans sa vie

Complément d'enquête

Les milliards de Liliane Bettencourt, la femme la plus riche de France, peuvent tout acheter, sauf la véritable amitié ou l'authentique amour. A-t-elle trouvé ces deux trésors chez François-Marie Banier pour le couvrir à ce point d'or, ou a-t-elle été manipulée ? Extrait de "Complément d'enquête" du 26 février.

Si les milliards attirent de très nombreuses relations mondaines, sur combien d'amis sincères Liliane Bettencourt, la femme la plus riche de France, pouvait-elle vraiment compter ? Elle s'était confiée à sa lingère Martine, lui parlant de son sentiment de solitude et de ses doutes sur ceux qui se prétendaient ses amis. En voulaient-ils ou non à son argent ? "J'ai été beaucoup déçue à ce sujet", lui avouait alors la milliardaire.

"Si sur cent personnes, une seule en vaut le coup, il ne faut surtout pas la laisser passer", avait affirmé cette femme isolée par sa fortune. Qui donc viendra renouveler l'air de l'hôtel particulier de Neuilly en ouvrant ses fenêtres sur une vie plus légère, plus folle, que l'héritière du groupe L'Oréal pourrait enfin mener, librement ?

"La deuxième fois, c'était Banier"

L'ami que cette femme encore jeune espérait, sans peut-être y croire, sera le photographe François-Marie Banier, de vingt-cinq ans son cadet. Au début de leur rencontre, il réalisa un portrait sublime d'elle en noir et blanc et compris très vite son besoin de s'extraire de sa montagne d'or pour partir à l'aventure. Avec lui, elle respire enfin !

François-Marie Banier l'emmène dans des lieux improbables, vivre avec lui des fragments d'une vie d'artiste. La fête, les rencontres insolites, les voyages tout autour du monde... Liliane Bettencourt rit, danse… et se montre d'une très grande générosité avec lui. "J'ai été amoureuse deux fois dans ma vie", confie un jour la milliardaire à sa plus ancienne amie. Celle-ci pense que "la première, c'était sans aucun doute son mari André, et que la deuxième, c'était Banier"… Alors, amité, amour, manipulation ?

 

Vous êtes à nouveau en ligne