VIDEO. Complément d'enquête. Il y a 35 ans, l'opération "Ile de lumière" sauvait des boat people

Il y a trente-cinq ans, eux aussi fuyaient leurs pays par milliers sur des bateaux de fortune. En 1979, un certain Bernard Kouchner lançait l'opération "Ile de lumière", et le commandant François Herbelin se lançait au secours des boat people. Extrait de "Complément d'enquête" du 17 septembre 2015.

"Quand on voit ces bateaux pleins de monde... Normalement, en mer, c'est une loi : on ne laisse pas des gens se noyer. Alors là, on est descendus bien bas..." C'est un vieux loup de mer qui rêvait d'une retraite tranquille au large de Dieppe... mais il est hanté par ces images de réfugiés qui disparaissent en mer. L'actualité lui rappelle l'histoire un peu oubliée du cargo Ile de lumièresur lequel il était commandant.

Une mission lancée par un certain Dr Kouchner

Pendant trente ans, François Herbelin a sillonné les océans. Un jour de 1979, un étrange coup de téléphone de son patron : "Au début du printemps, je devais être en Nouvelle-Zélande, et l'armateur me parle de Nouméa, d'un projet secret... Sur le quai, on a eu la visite du Dr Kouchner, que je ne connaissais pas. Il est monté à bord, a réuni l'équipage, exposé son projet, et nous a demandé si on était volontaires."

La mission proposée : mettre le cap sur le Vietnam, où la guerre avec les Etats-Unis a laissé un pays à feu et à sang. Des millions de personnes fuient le nouveau régime d'Hô Chi Minh. On les appelle les boat people. Le navire Ile de lumière va aller les secourir en mer de Chine. L'opération humanitaire et médiatique suscite un élan de solidarité dans toute la France, réconciliant même Jean-Paul Sartre et Raymond Aron. Intellectuels, artistes, politiques de droite et gauche sont unanimes pour recevoir plus de120 000 Vietnamiens et Cambodgiens. Du jamais vu...

Comme dit Twitter, "la France a bien changé"... 

Vous êtes à nouveau en ligne