VIDEO. Complément d'enquête. Vincent Bolloré en one-man show à l'Olympia

France 2

Du rire et de l'argent dans ce spectacle à l'Olympia que le nouveau patron de Canal+ offre à ses salariés pour Noël dernier. Et même une séquence émotion. Extrait du portrait de "Complément d'enquête" du 7 avril 2016 : "Vincent Bolloré, un ami qui vous veut du bien ?"

Le jeudi 12 novembre 2015, Tristan Waleckx s'est posté à l'entrée de l'Olympia pour ce document de "Complément d'enquête". "Et vous allez voir quel spectacle aujourd'hui ?" "Le spectacle de Vincent Bolloré." Si le nom de Canal s'étale en grosses lettres rouges au fronton de la salle, les rires sont plutôt jaunes, et l'ambiance tendue… Extrait de "Vincent Bolloré, un ami qui vous veut du bien ?", à voir le 7 avril 2016.

Accusé d'autoritarisme après son putsch contre Bertrand Meheut et son débarquement de l'équipe dirigeante, accusé de censure par les médias pour "intentions guignolicides" contre l'émission culte de Canal+, le nouveau "grand saigneur" du groupe est bon prince. Pour Noël, il offre aux salariés ce spectacle dans la mythique salle parisienne, propriété de son groupe Vivendi. La vedette ? Vincent Bolloré. 

Du rire, de l'argent, de l'émotion

Comme chez OCB, comme chez Havas, le patron fait son one-man show. "[Si l'on en croit la presse], il y a un psychopathe qui est arrivé dans une pension de famille… Le psychopathe, c'est moi, la pension de famille, c'est vous." (rires) Et l'argent ? L'actionnaire promet d'investir 2 milliards d'euros.

Pour mieux répondre aux inquiétudes, Vincent Bolloré prend l'air grave et sort son joker : "ses" faits d'armes – ou plutôt ceux de sa dynastie. "Juin 1944 : le général de Gaulle est prévenu à 1 heure du matin par Churchill que le Débarquement va avoir lieu. Cent soixante-dix-sept Français. Dans ces 177 Français, deux de ma famille." De quoi balayer toutes les accusations…

Un succès

Et l'auditoire ? Il est conquis. Les salariés de la chaîne réputée insolente ont adoré, disent-ils. Micro-trottoir à la sortie de l'Olympia : "C'était… très bien fait." "De la bombe, mec. C'est le meilleur stand-up que j'aie jamais vu." "Quelle patate !" "Vraiment rassurant, en tout cas. Un grand orateur."

Certains tentent une analyse :"Ça pourrait paraître un peu superficiel, mais lui, il a de la méthode…" "Vous savez, quand un patron arrive et dit qu'il va remettre de l'argent pour développer la boîte, à 80%, ça séduit les salariés. C'est compréhensible. Même si en termes de journalisme, l'information et Bolloré, ça fait deux..." Avant de conclure : "Information manipulée ou pas, censurée ou pas… il y aura quand même une chaîne de télé !" 

Extrait de "Vincent Bolloré, un ami qui vous veut du bien ?", un document de "Complément d'enquête" diffusé le 7 avril 2016.

Vous êtes à nouveau en ligne