VIDEO. Complément d'enquête. Les dessous du steak argentin révélés

Les Argentins étaient fiers de leur viande de bœuf, réputée la meilleure au monde. Mais une enquête de la journaliste Soledad Barruti leur a enlevé toutes leurs illusions. Extrait de "La guerre de la viande" vue par "Complément d'enquête".

Réputé naturel et goûteux, le steak argentin serait le meilleur au monde. A-t-il usurpé sa renommée ? Extrait de "Complément d'enquête" sur "la guerre de la viande" et les dessous pas toujours ragoûtants de la filière bovine en Argentine.

Voici un livre qui a fait scandale au pays du steak. En Argentine, le secteur emploie des dizaines de milliers de personnes, et aucun journal ne voulait publier le travail de la journaliste Soledad Barruti. Son enquête a bien failli ne jamais paraître.

Litière de poulet et croissance accélérée 

Son livre Mal Comidos ("la malbouffe"), est finalement publié par son mari, éditeur. Il fait un tabac : 50 000 exemplaires vendus. Invitée sur tous les plateaux télé, la jeune femme de 34 ans révèle aux Argentins effarés que l'industrie de la viande les trompe. La croissance des bovins est accélérée artificiellement, des farines animales à base d'os ou de la litière de poulet sont ajoutées à leur alimentation... "Une situation qui a eu dans d'autres pays des conséquences tragiques, comme la vache folle," dénonce Soledad Barruti.

Extrait du reportage "Le paradis du bœuf" de Jean-Karl Lambert, Annie Tribouart et Anne Cohen, diffusé dans "Complément d'enquête. La guerre de la viande" le 28 janvier 2016.

 

Vous êtes à nouveau en ligne