VIDEO. Complément d'enquête. La route sans fin

Pour "Complément d'enquête" du jeudi 17 septembre, les journalistes ont suivi jour et nuit pendant dix jours une famille de migrants, entre négociations avec les passeurs, transits clandestins, nuits blanches et coups de blues... 

C'est une photo qui a fait pleurer l'Europe. Celle d'un petit corps mort sur une plage. Celle d'Aylan Kurdi, un Syrien de 3 ans, sur le sable de Bodrum, en Turquie. Galip, son frère de 5 ans, et sa mère Rehan ont aussi perdu la vie dans le naufrage de leur embarcation, qui faisait cap vers l'île grecque de Kos. Cette famille kurde fuyait la guerre et sa ville de Kobané pour tenter de joindre le Canada. Seul Abdullah, son père, a été retrouvé vivant. Au total, 12 personnes se seraient noyées.

Ces derniers mois, des centaines de milliers de migrants ont cherché à atteindre l’Europe. Une traversée extrêmement périlleuse et éprouvante, comme le montre ce reportage du 20 Heures de France 2 du 14 septembre. Franck Genauzeau a accompagné une soixantaine de migrants entre les côtes turques et l'île grecque de Lesbos sur une chaloupe surchargée.

Une odyssée à 11 000 euros

Le numéro de "Complément d'enquête" du jeudi 17 septembre vous invite, lui, à suivre l'odyssée d'une autre famille, plus chanceuse que celle d'Aylan. Négociations avec les passeurs, transits clandestins, nuits blanches et coups de blues... Rola Tarsissi et Alexis Jacquet ont suivi jour et nuit pendant dix jours Mohamed, Haïfa et leurs trois filles. Ils ont tout laissé derrière eux : leur maison, leurs amis, une vie confortable à Damas. Et ont dû débourser 11 000 euros pour ce voyage sans agrément.
 
Un reportage de Rola Tarsissi et Alexis Jacquet, suivi d'un entretien avec Mohed Altrad, patron du groupe Altrad et ancien réfugié syrien.
 
Vous êtes à nouveau en ligne