VIDEO. Complément d'enquête. Calais : la bonne fortune des passeurs

L'afflux de migrants attire une jungle de profiteurs. A Calais, les passeurs agissent au grand jour devant des policiers qui peinent à contrôler tous les camions et les voitures en partance vers la Grande-Bretagne.

Ces derniers mois, des centaines de milliers de migrants ont cherché à atteindre l’Europe. Un périple éprouvant et pour lequel il leur faut souvent débourser une fortune. Pour ceux qui ont réussi à atteindre la France et veulent continuer leur route, il faudra encore payer... A Calais, les passeurs agissent au grand jour devant des policiers débordés : impossible de contrôler tous les camions et les voitures en partance vers la Grande-Bretagne, une destination qui reste privilégiée par beaucoup, malgré le durcissement de sa politique migratoire.

Quand des "Français moyens" deviennent passeurs

Afin que les clandestins passent inaperçus, les réseaux font appel à des "Français moyens" pour leur faire traverser le tunnel sous la Manche en les cachant dans le coffre de leur voiture. Ce sont par exemple des chômeurs, des étudiants, qui se sont confiés à "Complément d'enquête".

Un reportage de Romain Boutilly et Yann Moine, suivi d'un entretien avec Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement (PS).

Vous êtes à nouveau en ligne