VIDEO. Attentats de Paris. Génération Bataclan

Après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, rencontre avec des jeunes meurtris mais combatifs. Un reportage diffusé lors de l'émission spéciale des magazines "Envoyé spécial" et "Complément d'enquête".

"C’est quoi la suite ? Qu’est-ce qui nous attend ?" "Est-ce que je serai encore en vie après le bac ?" "On va grandir dans un climat de terreur quotidien." "On se rend compte que la paix n’est pas une réalité." "On a le sentiment d’être en guerre." Paroles de jeunes de 17 à 18 ans, qui vont devoir apprendre à vivre sous la menace du terrorisme.

Après les six attaques du 13 novembre 2015 qui ont fait 129 morts, l’onde de choc s’est propagée dans toute l’Ile-de-France. Les journalistes du magazine "Envoyé spécial" ont interrogé des jeunes de la rue Oberkampf, derrière le Bataclan pris en otage, ou de Saint-Denis, où le stade a été le théâtre de trois explosions.

Le mode de vie des jeunes ciblé par les attentats

C’est le mode de vie des jeunes, leurs goûts qui ont été pris pour cibles. Les rockeurs des Smelly Smoothie n'ont que 16 ans, mais ils avaient vécu ce rêve : jouer au Bataclan dans un festival de rock. Aujourd’hui, les jeunes musiciens sont tristes et en colère. Conscients que les attaques ont touché un lieu mythique, ils espèrent retourner y jouer.

Cette génération que les terroristes ont voulu abattre s’apprête à lui opposer une arme puissante : la réflexion. "Ne jamais éteindre la lumière", comme dit ce jeune prof de La Varenne Saint-Hilaire, dans le Val-de-Marne.

Un reportage d'Elsa Margout avec l'agence Upside.

Vous êtes à nouveau en ligne