Les grands crus de Pékin

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La Chine est devenu un formidable débouché pour les grands crus français de Bordeaux ou de Bourgogne. Les Chinois, enrichis par le boom économique, se sont entichés du "French Lifestyle". Pour eux, rien n'est plus chic que de déguster un vin Français.

C 'est un véritable défi pour les Chinois, un peuple sans éducation oenologique et habitué depuis toujours à ne boire que du thé ou de la bière. En Chine, posséder une cave de grands crus français ou un domaine viticole est de bon goût pour les "nouveaux riches".

12 millions d'euros ont déjà été investis dans des vignes chinoises et un château Lafite Rothschild de 1600 m2 vient d'être construit près de Pékin. Ses vins se vendent à prix d'or. Irène Bénefice et Mathieu Renier ont enquêté sur cette success story. Ils se sont rendus dans le désert de Gobi où des oenologues français vendent leur savoir faire à de riches propriétaires terriens. Au risque de se faire copier?

Vous êtes à nouveau en ligne