"Complément d'enquête". Papa a tué maman

En 2013, leur mère est morte sous les coups de son conjoint. Antoine et Mathieu étaient adolescents au moment du drame et ne pourront jamais pardonner au meurtrier de leur mère. Paul, leur petit frère, n’avait que 7 ans. Aujourd’hui collégien, il n’a jamais cessé de rendre visite à son père condamné à 23 ans de prison. "Complément d’enquête" a suivi la longue reconstruction de ces trois orphelins. Filles ou fils de meurtriers, orphelins de mère, comment grandissent ces enfants dont "papa a tué maman" ? L’Etat est-il à la hauteur de la grande cause qu’il a déclarée pour ces jeunes victimes invisibles des féminicides ? Quel lien conserver avec ce père emprisonné, désormais seul parent et que la justice ne prive pas toujours de son autorité parentale ?

C’est la maison de leur enfance mais depuis huit ans, c’est une maison "maudite" où personne ne devrait vivre à nouveau, selon Antoine et Mathieu. Un matin de mars 2013, dans la cuisine de ce pavillon normand, leur mère Christina est morte sous les coups de son conjoint. Antoine et Mathieu étaient adolescents au moment du drame et ne pourront jamais pardonner au meurtrier de leur mère. Paul, leur petit frère, n’avait que 7 ans. Aujourd’hui lycéen, il n’a jamais cessé de rendre visite à son père condamné à 23 ans de prison car "c’est à peu près tout ce qu’il me reste de mes parents".

Des victimes invisibles

Filles ou fils de meurtriers, orphelins de mère, comment grandissent ces enfants dont "papa a tué maman" ? L’Etat est-il à la hauteur de la grande cause qu’il a déclarée pour ces jeunes victimes invisibles des féminicides ? Quel lien conserver avec ce père emprisonné, désormais seul parent et que la justice ne prive pas toujours de son autorité parentale ?

"Complément d’enquête" a suivi la longue reconstruction de Mathieu, Antoine et Paul. Deux ans après leur première interview, ces trois orphelins se sont de nouveau confiés à nos journalistes. Que sont-ils devenus depuis ? Quelle adolescence, quelle vie, ont-ils pu reconstruire ?

Un reportage de Nathalie Sapena.

Invitée : Sandrine Bouchait, présidente de l'Union nationale des familles de victimes de féminicide (UNFF).

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #ComplementDenquete.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne