"Complément d'enquête". Espions et francs-maçons : révélations sur une officine du crime

C’est une affaire folle qui mêle des élus, des notables et des agents secrets. Tout commence à Créteil un matin d’août 2020 avec l’arrestation de deux agents de la DGSE armés, en planque dans une voiture volée. Ils sont soupçonnés d’avoir voulu éliminer une femme, et affirment être en mission pour le service "action" de la DGSE. En réalité, ils sont au cœur d’un règlement de comptes privé... Tous deux sont francs-maçons, membres d’une petite loge des Hauts-de-Seine appelée Athanor, devenue, selon les enquêteurs, une glaçante officine du crime...

C’est une affaire complètement folle, qu’on pourrait croire issue de la série "Le Bureau des légendes". Une histoire qui mêle des élus, des notables francs-maçons et des agents secrets.

Pour la Brigade criminelle, tout commence à Créteil un matin d’août 2020 avec l’arrestation de deux agents de la DGSE armés, en planque dans une voiture volée. Ils sont soupçonnés d’avoir voulu éliminer une femme, Marie-Hélène Dini. Pourquoi donc s’en prendre à cette mère de famille, coach en entreprise ? Les deux militaires affirment être en mission pour le service "action" de la DGSE, mais en réalité, ils sont au cœur d’un règlement de comptes privé.

Trois membres de la loge Athanor soupçonnés d'avoir organisé et monnayé des "contrats"

Le commanditaire semble être un chef d’entreprise qui aurait voulu éliminer une concurrente. Lui et ses deux complices présumés sont francs-maçons, membres d’une petite loge des Hauts-de-Seine appelée Athanor, devenue, selon les enquêteurs, une glaçante officine du crime.

Les trois hommes sont soupçonnés d’avoir organisé et monnayé des "contrats" : surveillances, filatures, passages à tabac, et même meurtre. Leurs cibles ? Un syndicaliste gênant, un opposant politique congolais en exil ou un pilote de course endetté. Pour cela, ils avaient recruté leurs hommes de main, en leur expliquant qu’ils "travaillaient" en sous-main pour l’Etat et les intérêts français.

Quinze personnes sont aujourd’hui mises en examen. Grâce à des documents inédits et des témoignages rares, "Complément d’enquête" raconte cette affaire tentaculaire, qui mène désormais les policiers sur la piste de plusieurs affaires non élucidées.

Une enquête d’Eric Lehnisch et de Pierre-Louis Devais pour TV Presse.  

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #ComplementDenquete.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne