"Complément d'enquête" : Eric Dupond-Moretti, le coup d'éclat permanent

Il manie le verbe comme personne, se sert de ses mots ciselés aussi bien pour séduire que pour flinguer. Il a plaidé les dossiers les plus emblématiques de ces vingt dernières années, et a 145 acquittements à son actif, un record inégalé qui lui vaut son surnom d’"Acquitator". Quels sont les secrets de la méthode Dupond-Moretti ? "Complément d’enquête" sur le ministre surprise du remaniement de juillet 2020, ses premiers pas comme garde des Sceaux et... ses premiers couacs.

Il manie le verbe comme personne, se sert de ses mots ciselés aussi bien pour séduire que pour flinguer. "Complément d’enquête" sur Eric Dupond-Moretti, le ministre surprise du remaniement que certains voyaient déjà comme une carte décisive dans la prochaine bataille présidentielle.

Dupond-Moretti, c’est l’histoire d’une course effrénée de conquêtes. L’affaire Outreau, les comptes offshore de Jérôme Cahuzac, les fraudes fiscales des Balkany, le procès de Mohammed Merah… Il a plaidé les dossiers les plus emblématiques de ces vingt dernières années, et a 145 acquittements à son actif, un record inégalé qui lui vaut son surnom d’"Acquitator".

Des dérapages contrôlés ?

Comment cet enfant du Nord élevé par une femme de ménage est-il devenu l’avocat le plus populaire du pays ? Quels sont les secrets de la méthode Dupond-Moretti ? Le magazine a recueilli les confidences de ses proches et de son ex-client Jean-Louis Muller, innocenté par le ténor après avoir été condamné deux fois pour le meurtre de son épouse, et a rencontré ses anciens adversaires, experts judiciaires ou avocats généraux, victimes de ses coups de griffe. Eric Dupond-Moretti ou l’art de "bordéliser l’audience", au point que ses dérapages lui ont valu quelques rappels à l’ordre.

"Complément d’enquête" sur les premiers pas du ministre débutant… et ses premiers couacs. L’homme qui durant toute sa carrière a cogné contre les juges se retrouve face à une fronde de sa propre administration. Pourquoi l’accuse-t-on de conflits d’intérêts ? Eric Dupond-Moretti est-il garde des Sceaux ou "garde des siens", comme l’assènent ses détracteurs ?

Un document réalisé par Louis Milano-Dupont et Julien Daguerre.

Dans les fauteuils rouges : Eric Dupond-Moretti, ministre de la Justice.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #ComplementDenquete.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne