Complément d'enquête : "Patrick Sébastien, comédies musicales, le retour du populaire"

Ce direct est terminé.

Aujourd'hui, l'esprit «populaire» revient en force dans le monde du spectacle, revendiquant le plaisir d'être ensemble et ne craignant plus d'être qualifié de ringard par les tenants du bon goût.

Pour des raisons de droits, cette émission n'est plus disponible.

En est-ce fini de la dictature des élites? Aujourd'hui, l'esprit "populaire" revient en force, en particulier dans le monde du spectacle. Une France d'en bas qui revendique son plaisir d'être ensemble et ne craint plus d'être qualifiée de ringarde, voire de vulgaire, par les tenants du bon goût.

A l'image de l'indéboulonnable Patrick Sébastien, qui revendique son style provincial et chaleureux : ses succès d'audience sont un pied de nez aux branchés parisiens, adeptes de l'humour de dérision. Et il fait danser la France entière avec son "Petit bonhomme en mousse", en faisant tourner les serviettes...

Dernier avatar de ce retour du populaire : le triomphe des comédies musicales aux décors kitsch et aux musiques sucrées. Elles attirent à Paris des autocars venus de toute la France et font rêver les jeunes en quête de célébrité. Est-ce une réaction à la crise? Complément d'enquête sur cette majorité silencieuse qui fait revivre l'âge d'or des années 70.

Vous êtes à nouveau en ligne