"Complément d'enquête". L’affaire Carlos Ghosn

Depuis son arrestation le 19 novembre 2018, le puissant patron de Renault-Nissan dort dans une prison japonaise. Comment l’hyper-PDG a-t-il pu chuter aussi brutalement de son piédestal ? Qui est vraiment cet industriel élevé au rang de demi-dieu au Japon, qui a redressé Nissan d’un tour de main ? Un manager impitoyable, obsédé par la rentabilité ? Un patron visionnaire ? Est-il victime d’un coup monté, comme le clament ses soutiens ? Ou de son appétit pour l’argent ? "Complément d’enquête" sur l’étrange affaire Ghosn.

Carlos.... Gone ! Depuis son arrestation le 19 novembre 2018, le puissant patron de Renault-Nissan dort sur un tatami dans une sinistre prison de la banlieue de Tokyo. La justice japonaise a même prolongé sa détention à la suite d’une nouvelle inculpation. Celui qui avait été élevé au rang de demi-dieu par tout un pays a passé Noël et le réveillon derrière les barreaux.

Le "tycoon" de l’automobile est à terre, mis en examen dans un premier temps pour "avoir omis de déclarer 38 millions d’euros de revenus". Selon un rapport interne, il se serait aussi offert, via une filiale de Nissan, de luxueuses résidences au Brésil, en France et au Liban ainsi qu’un mariage costumé à Versailles…

Victime de son appétit pour l'argent ?

"Complément d’enquête" sur l’étrange affaire Ghosn. Comment l’hyper-PDG, le seul à diriger deux des cinq cents plus grandes entreprises du monde, a-t-il pu chuter aussi brutalement de son piédestal ?

Est-il victime d’un coup monté, comme le clament ses soutiens ? Ou de son appétit pour l’argent ? En 2016 déjà, contre l’avis de ses actionnaires, de l’Etat, et même du Medef, le patron le mieux payé de France s’était "auto-augmenté". Salaire annuel : près de 15 millions d’euros !

Une ascension vertigineuse

De ses jeunes années chez les jésuites à Beyrouth jusqu'à l’épopée Nissan, en passant par l’affaire des faux espions de Renault, enquête sur une ascension vertigineuse, émaillée de critiques et de polémiques. Ex-collaborateurs, anciens ministres mais aussi amis d’enfance nous racontent le "phénomène Ghosn".

Qui est vraiment le "French guru" qui a redressé Nissan d’un tour de main, héros d’un manga très populaire au Japon ? Un manager impitoyable, obsédé par la rentabilité ? Un patron visionnaire ? "Le jour où on pense à partir, il faut bien choisir son moment et partir au sommet", disait-il en 2016. Raté.

Un document de Julien Daguerre, Rola Tarsissi et Xavier Gaillard.

Invitée : Christine Kerdellant, directrice de la rédaction de l’Usine nouvelle.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #Cdenquete.

Vous êtes à nouveau en ligne