"Complément d’enquête". Politique, business & TV : salauds de jeunes

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron est devenu le plus jeune président de la Ve République, épaulé par une équipe de trentenaires motivés. La France est-elle en train de devenir un champ de bataille entre jeunes loups ambitieux et seniors qui s’accrochent ? La jeunesse est-elle la garantie du bonheur ? Au sommaire le 15 juin :- Télé : les papys font de la résistance. Ils sont septuagénaires et n’ont aucune envie de laisser leur place ! Portraits de Michel Drucker et Alain Duhamel, deux "anciens" de la télé qui ont connu l’ORTF.- Politique : le péril jeune. Législatives : immersion dans la Creuse, un département où de tout jeunes candidats se sont attaqués à un "vieux briscard" de la politique.- Take Eat Easy : petite start-up et gros scandale. Ses dirigeants pensaient révolutionner la livraison de repas, la chute a été rude… Retour sur une jeune pousse qui perdu des dizaines de millions d’euros.

Bienvenue en Macronie ! Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron est devenu le plus jeune président de la Ve République, épaulé par une équipe de trentenaires motivés. En quelques mois, ses soutiens ont réussi l'impensable : porter à l'Elysée leur chef de 39 ans récemment entré en politique. Depuis, une seule règle : place aux jeunes !

La France est-elle en train de devenir un champ de bataille entre jeunes loups ambitieux et seniors qui s’accrochent ? La jeunesse est-elle la garantie du bonheur ? N’est-il pas dangereux de confier son destin à des "novices" ?

Au sommaire

Télé : les papys font de la résistance

Faut-il céder à cette vague de jeunisme qui secoue la "vieille France" ? Ils sont septuagénaires, vivent dans un monde de jeunes … et n’ont aucune envie de laisser leur place ! Portraits de Michel Drucker, 74 ans, et Alain Duhamel, 77 ans, deux "anciens" de la télé qui ont connu l’ORTF. Face aux "bleus" qui rêvent de prendre leur place, voilà deux "papys" qui font de la résistance ! Portraits croisés.

Un reportage de Raphaële Schapira.

Invité : Alain Duhamel, éditorialiste à RTL.

Politique : le péril jeune

Vous faites de la politique et vous avez dépassé les 40 ans ? Ça y est, vous êtes has been. Six jeunes âgés d’à peine 18 ans sont même candidats aux législatives. Pour ces élections, "Complément d’enquête" s’est plongé en immersion dans la Creuse : à Guéret, tout le monde est parti à l’assaut du député PS Michel Vergnier, 70 ans, un "vieux briscard" de la politique qui visait son cinquième mandat (il a finalement été éliminé au premier tour). Face à ce candidat d'expérience, un agriculteur trentenaire soutenu par Emmanuel Macron (arrivé en tête du premier tour), un Républicain ambitieux d’à peine 27 ans (c'est avec lui que se jouera le second tour) et une jeune prof de philosophie envoyée par Jean-Luc Mélenchon.

Un reportage de Jean-Karl Lambert.

Invité : Laurent Grandguillaume, député sortant de Côte-d'Or.

Take Eat Easy : petite start-up et gros scandale

Take Eat Easy, c’est l’histoire d’un naufrage, celui d’une petite start-up qui a englouti des dizaines de millions d’euros. Enquête sur des jeunes prodiges qui pensaient révolutionner la livraison de repas, et qui ont coulé leur projet… Trop désinvoltes ? Trop inexpérimentés ? Les quatre copains ont laissé sur le carreau des milliers de restaurateurs et de coursiers. Retour sur une petite start-up qui a vite sombré.

Une enquête de Zoé de Bussierre.

Invitée : Julia Bijaoui, fondatrice de Frichti.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #Cdenquete.

Vous êtes à nouveau en ligne