VIDEO. Cash Investigation. "Panama Papers": quand Patrick Balkany refuse de répondre

FRANCE 2 / BENOIT BRINGER

Patrick Balkany aurait utilisé un prête-nom pour acquérir une villa près de Marrakech. Le journaliste Benoît Bringer tente d'en savoir plus, alors que le maire de Levallois est venu soutenir son équipe de basket. Patrick Balkany refuse de lui répondre. Un extrait de "Cash Investigation", à voir mardi 5 avril à 20h55.

Sur le parquet, l'équipe de basket de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) bat Limoges. En dehors du terrain, c'est Patrick Balkany qui tient tête aux équipes de "Cash Investigation". Le député-maire (Les Républicains) de Levallois-Perret aurait utilisé un prête-nom et créé une société écran afin d'acquérir, en évitant les radars du fisc français, une villa près de Marrakech, le riad Dar Gyucy, un palace de 18 pièces. 

"Ce soir, je fais du sport"

Le journaliste Benoît Bringer tente d'en savoir plus sur ce montage complexe. En lui posant tout simplement la question. Raté : "Je parle aux journalistes sportifs, ce soir, je fais du sport", répond l’édile de Levallois-Perret. En octobre 2014, il a été mis en examen pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de corruption".

Un extrait de "Paradis fiscaux : le casse du siècle", à voir dans "Cash Investigation", mardi 5 avril sur France 2 à 20h55.

Vous êtes à nouveau en ligne