VIDEO. Cash Investigation. Les routiers sont sympas... mais furieux !

FRANCE 2 / SOPHIE LE GALL

De 1972 à 1983, Max Meynier animait l'émission de radio culte "Les routiers sont sympas". C'était le bon temps. Aujourd'hui, avec la concurrence européenne et le jeu parfois trouble des entreprises, les routiers ont de quoi être en colère. Un extrait de "Salariés à prix cassé : le grand scandale" une enquête diffusée dans "Cash Investigation" le mardi 22 mars à partir de 20h55.

Pendant longtemps, les routiers français furent les rois du bitume. Des jeunes pouvaient rêver d'être chauffeur. C’était l’époque des "Routiers sont sympas", l’émission radio culte de Max Meynier qui pouvait, en quelques minutes, trouver un job à un chauffeur. 

La concurrence des autres pays européens

Mais aujourd’hui, les routiers sont furieux, ils bloquent régulièrement les autoroutes. En quinze ans, 21 000 emplois de chauffeur ont été détruits et les salaires sont en berne. La raison : la concurrence des autres pays européens depuis l'ouverture du marché. Un "dumping social" souvent orchestré par des entreprises bien françaises, parfois au mépris du droit social...

"Salariés à prix cassé : le grand scandale", une enquête de Sophie Le Gall diffusée dans "Cash Investigation" le mardi 22 mars à partir de 20h55.

Vous êtes à nouveau en ligne