"20h30 le samedi". Le pouvoir du rock’n’roll

Le magazine "20h30 le samedi", présenté en direct par Laurent Delahousse juste après le journal de 20 heures sur France 2, raconte un moment inédit dans la vie d’une personnalité, les coulisses d’un événement ou d’un lieu appartenant à l'histoire collective. Des reportages qui dévoilent "la petite histoire dans la grande", à feuilleter comme un album de famille. Ce nouveau numéro de la saison 4 de "20h30 le samedi" raconte le pouvoir du rock’n’roll, de Berlin-Est avant la chute du Mur jusqu'aux nuits parisiennes du Bus Palladium…

Le magazine "20h30 le samedi" (Twitter), présenté en direct par Laurent Delahousse juste après le journal de 20 heures sur France 2, raconte un moment inédit dans la vie d’une personnalité, les coulisses d’un événement ou d’un lieu appartenant à l'histoire collective. Des reportages qui dévoilent "la petite histoire dans la grande", à feuilleter comme un album de famille. Ce nouveau numéro de la saison 4 de "20h30 le samedi" raconte le pouvoir du rock’n’roll, de Berlin-Est avant la chute du Mur jusqu'aux nuits parisiennes du Bus Palladium…

Le jour où > Bruce Springsteen et le mur de Berlin
Le concert de Bruce Springsteen à Berlin-Est donné le 19 juillet 1988 a-t-il participé à la chute du Mur ? C’est loin d’être une hypothèse farfelue. En 1988, la jeunesse est-allemande vit sous cloche et n’en peut plus de la privation de libertés. A quelques centaines de mètres, de l’autre côté, à l’Ouest, David Bowie, Michael Jackson et Pink Floyd donnent des concerts mémorables. Les autorités de la République démocratique allemande, conscientes de cette bombe à retardement, décident de lâcher un peu de lest et autorisent un concert de Bruce Springsteen. Il est certes américain, mais il est surtout l’emblème de la classe ouvrière, donc "compatible" avec le régime. Lorsque le Boss arrive à Berlin-Est, il est contrôlé étroitement par la Stasi, mais il va déjouer les pièges et réussir à prononcer quelques mots tout à fait politiques…

Et aussi, un temple du rock, la musique au cœur de la guerre...

Actu > Une dernière virée au Bus Palladium
Il était un des temples du rock à Paris : le Bus palladium a définitivement fermé ses portes il y a quelques jours, après avoir enfiévré les nuits de la capitale pendant plus de cinquante ans. Un club à part, né dans les années 1960, à partir d’une idée audacieuse : mélanger tous les milieux sociaux, les riches et les pauvres, sans sélection ni dress code à l’entrée… James Arch, son fondateur, a même l’idée d’affréter un bus pour aller chercher et ramener les jeunes de banlieue. C’est là que toute une génération découvre le rock’n’roll… C’est parti pour une dernière virée au Bus en compagnie de Salvador Dali, Téléphone et plein d’autres…

Bonus > La musique et la guerre
Les vidéos qui viennent d’Ukraine racontent aussi comment la musique joue un rôle pour les habitants au cœur de la guerre...

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Parmi nos sources

- Bruce Springsteen, par Belkacem Bahlouli (éd. du Layeurs).

- Bruce Springsteen, l’Amérique en mots, par Brian Hiatt (éd. Gründ). 2019

- Born to Run, par Bruce Springsteen (éd. Albin Michel).

- Springsteen par Springsteen, interviews 1973-2012 (éd. Bartillat).

- Born to Run, documentaire réalisé par Nigel Cole (2017).

Liste non exhaustive.

Vous êtes à nouveau en ligne