VIDEO. "Ceci n'est pas un musée !" : André Malraux à l'inauguration de la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence en 1964

Le ministre des Affaires culturelles du général de Gaulle ouvre, dans sa langue unique, ce lieu magique dédié à l’art moderne et contemporain, qui accueille aujourd’hui 100 000 visiteurs par an… Extrait du magazine "13h15 le dimanche" du 21 juin 2020.

La Fondation Marguerite et Aimé Maeght, à Saint-Paul-de-Vence (Alpes-Maritimes), est à l’époque une révolution. Le couple, ami des artistes les plus importants du XXe siècle (Picasso, Miró, Chagall, Braque, Calder, Bonnard, Giacometti, Léger…) a créé ce temple de l’art moderne sans recevoir un centime d’aide de l’Etat.

C’est André Malraux, ministre d’Etat chargé des Affaires culturelles (1959-1969), sous la présidence de Charles de Gaulle, qui l'inaugure fin juillet 1964. Ce lieu niché dans la pinède, à environ vingt-cinq kilomètres au-dessus de Nice, où s'est rendu le magazine "13h15 le dimanche" (replay), compte aujourd’hui parmi les grandes institutions culturelles internationales.

"En aucune façon un lieu de décor"

"Vous avez tenté de faire quelque chose qui n’est en aucune façon un palais, en aucune façon un lieu de décor et, disons-le tout de suite, parce que le malentendu va croître et embellir, en aucune façon un musée. Ceci n’est pas un musée !" affirme l’homme politique et écrivain, prix Goncourt 1933 pour La Condition humaine, en présence d'Yves Montand, Ella Fitzgerald... et bien d'autres artistes.

"Lorsque nous regardions tout à l’heure le morceau de jardin où sont les Miró, il se passait la même chose que lorsque nous regardions la salle où étaient les Chagall, poursuit l’auteur de L’Espoir Ces petites cornes que Miró réinvente avec leur incroyable puissance onirique sont en train de créer dans votre jardin, avec la nature au sens des arbres, un rapport qui n’a jamais été créé."

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne