"13h15 le samedi". La voie d’Axelle

La jeune soprano Axelle Fanyo, 29 ans, rêve de chanter les plus grands airs d’opéra au monde. Mais comment l’un des espoirs de l’art lyrique français s’est-elle fait une place dans ce milieu ultra-concurrentiel et plutôt conservateur ?

La jeune soprano Axelle Fanyo, 29 ans, rêve de chanter les plus grands airs d’opéra au monde... Mais comment l’un des espoirs de l’art lyrique français s’est-elle fait une place dans ce milieu ultra-concurrentiel et plutôt conservateur ?

Axelle a grandi en Seine-Saint-Denis avec son papa togolais et sa maman antillaise. Pendant dix ans, elle s’est pliée à la discipline du conservatoire d’Aubervilliers, avant d’opter pour le chant lyrique l'âge de 21 ans. Une révélation en forme d’évidence.

Son parcours casse les codes

Axelle a toujours aimé chanter, mais pour y arriver, le chemin est long. Comme le parcours d'un athlète : auditions, concours, répétitions quotidiennes… Et son parcours casse les codes et les idées reçues.

Pour ce portrait signé Jean-Baptiste Jacquet, Sarah Oultaf, Hélène Lam Trong et Guillaume Salasca, le magazine "13h15 le samedi" (Facebook, Twitter, #13h15) l’a suivie pendant plusieurs mois, jusqu’à sa rencontre avec l’une de ses idoles : la grande soprano américaine Renée Fleming.

Vous êtes à nouveau en ligne