13h15 le samedi : "Au bonheur des dames"

"Au bonheur des dames" est un cabaret de Wavrin, dans le Nord. Depuis dix-neuf ans, chaque fin de semaine, 300 femmes viennent y assister à un spectacle de strip-tease masculin. Qui sont ces danseurs ? Comment sont recrutées ces machines à fantasmes ?

Chaque vendredi et samedi, à Wavrin, dans le Nord, 300 femmes emplissent la salle du cabaret Au bonheur des dames. Depuis dix-neuf ans, elles constituent le public sans cesse renouvelé qui vient assister à un strip-tease masculin.

La troupe de strip-teaseurs s'inspire des codes établis par les Chippendales à la fin des années 70 aux États-Unis. Et comme la concurrence pour ce type de spectacle est vive, le cabaret organise chaque année un casting pour recruter un nouveau danseur.

Des strip-teaseurs payés 100 euros la soirée

Le concours se déroule à Lille dans une salle de 900 places, occupées par un public exclusivement féminin. Qui sont donc ces hommes qui font fantasmer tant de femmes ? À quoi ressemble leur vie ? Le magazine 13h15 le samedi a suivi quatre des six membres de cette troupe.

Enzo, Jason, Frank et Keegan ont entre 19 et 40 ans. La soirée étant payée 100 euros, tous cumulent plusieurs emplois pour vivre. Ils rêvent de gloire, leurs familles ou petites amies les renvoient à leurs doutes, mais il est si difficile de quitter les lumières de la scène…

Un reportage d’Alexandra Colineau, Simon Fichet, Guillaume Salasca et Antoine Ouvrier.

> La rédaction de 13h15 vous invite à commenter et partager ce document sur Facebook et/ou Twitter avec le mot-dièse #13h15.

 

Vous êtes à nouveau en ligne