"13h15 le samedi". Pascal Auriat, le maître boulanger

Passionné, jusqu’au-boutiste. C’est l’histoire d’un homme qui vit entièrement pour son pain. Il y a dix-huit ans, sans aucun diplôme, Pascal Auriat a ouvert sa boulangerie dans le petit village de Laguiole au cœur de l’Aubrac. Et peu importe si sa farine coûte plus cher, si la fermentation de son pain dure cinq fois plus longtemps qu’en boulangerie industrielle...

Passionné, jusqu’au-boutiste. C’est l’histoire d’un homme qui vit entièrement pour son pain. Il y a dix-huit ans, sans aucun diplôme, Pascal Auriat a ouvert sa boulangerie dans le petit village de Laguiole au cœur de l’Aubrac.

Notamment formé par le cuisinier étoilé Michel Bras, Pascal Auriat y a appris l’extrême rigueur. Et peu importe si sa farine coûte plus cher, et si la fermentation de son pain dure cinq fois plus longtemps qu’en boulangerie industrielle.

Faire oublier la baguette blanche

"Qui sème bon grain récolte bon pain"… Pour ce portrait, signé Aude Rouaux, Benjamine Jeunehomme et Gaël Pouvreau, le magazine "13h15 le samedi" (Twitter, #13h15) est allé à la rencontre de ce boulanger qui a l’ambition de faire oublier la baguette blanche et sans saveur aux habitants de sa commune.

Ses assemblages de farines (blé, seigle, froment…) sont conçus en collaboration avec une entreprise familiale qui transforme et assemble des grains provenant de Limagne pour le blé et de Margeride pour le seigle. "Il n’est de plus triste cuisine qu’où il manque feu, pain et farine"

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne