"13h15 le samedi". Le roi des cochons

A 31 ans, Astrid a quitté son poste dans les ressources humaines pour élever des cochons. Six ans plus tard, elle est à la tête d’un cheptel de près de 200 bêtes d’une race très spéciale, le mangalitza. Il donne un jambon unique au monde...

A 31 ans, Astrid a quitté son poste dans les ressources humaines pour élever des cochons. Six ans plus tard, elle est à la tête d’un cheptel de près de 200 bêtes d’une race très spéciale, le mangalitza. 

C’est un cochon venu des steppes hongroises, poilu, couvert d’une grosse couche de gras. En hongrois, mangalitza veut justement dire "porc avec beaucoup de lard".

Un jambon recherché par les chefs étoilés

Cette race hongroise autochtone, qui a des origines communes avec le porc de race ibérique, donne une viande persillée et forte en goût, mise en vedette dans ce document du magazine "13h15 le samedi" (Twitter, #13h15), signé Steven Pailler, Marc de Langenhagen et Anthony Santoro.

Ce jambon unique au monde est notamment plébiscité par les Japonais et les chefs étoilés. Son prix peut atteindre des records : soit 7 000 euros pour un jambon affiné plus de soixante mois !

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne